Un jour, une idée : “Pour une revalorisation de l’agriculture et des agriculteurs”Publié le 3 juillet 2017 par agriDées

« La nature, les plantes, le végétal sont à la mode. Mais dans le même temps beaucoup d’agriculteurs sont en grande difficulté économique et les pratiques agricoles sont décriées. Ils ont grandement besoin de revalorisation, revalorisation du prix des produits et de l’image de l’agriculture.

 

Les produits agricoles doivent être mieux rémunérés, cela est indispensable pour une agriculture vivante et n’impactera que peu le prix des aliments. Quant aux aspects à l’origine des dénigrements, ils requièrent souvent une analyse plus systémique. L’environnement par exemple est soumis à de multiples pressions : triplement de la population mondiale depuis 1945, en France quintuplement en volume du produit intérieur brut par habitant depuis 1950 d’où production et rejet de multiples biens, multiplication par 25 du parc de voitures depuis 1948, artificialisation de dizaines de milliers d’ha chaque année…

 

Bien des évolutions décriées ne résultent pas du choix des agriculteurs, mais d’exigences du système économique. Après 1945 les paysans vus comme bouseux et retardataires furent poussés à partir ou se moderniser, et l’agriculture à sombrer ou prendre le train du progrès. Une partie des Français paraît aujourd’hui blâmer cette modernisation. Or si elle est venue en partie du monde paysan, elle a été fortement orientée par l’amont, l’aval et certaines politiques ainsi que par l’impératif de réduire les coûts unitaires de production du fait de
la baisse du prix des produits agricoles. D’où la nécessité d’agrandir troupeaux et exploitations. Et l’image idyllique de l’agriculture d’antan est loin de la réalité alors prévalente : production faible, labeur épuisant, vie très dure, bétail en mauvais état sanitaire…

 

Les pratiques agricoles doivent évoluer, mais pour cela, l’agriculture et le travail
des agriculteurs doivent être reconnus. Sinon, comment le système agricole et
alimentaire peut-il être durable et faire face aux défis à venir ? »

Sylvie Bonny, Chercheur à l’INRA

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Agriculture et société”, page 9. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.

 

Retrouvez les contributions déjà publiées :