Publications

9 octobre 2017

Analyses

Biotechnologies en amélioration génétique : contextualisation, responsabilité, précision, compétitivité

Le 28 septembre 2017, la Commission européenne a réuni plus de 250 participants à une conférence avec les parties prenantes intitulée « Biotechnologies modernes en agriculture […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

29 septembre 2017

Une idée, un point de vue

Contractualisation, contrat… et marge

C’est une évidence, une lapalissade : celui qui contractualise n’a pas de problème de marge…s’il a été maître de son prix. Car le contrat, c’est selon les termes du code civil, « la chose » (le produit),« la contrepartie» (le prix), « le consentement » (l’accord de l’autre partie).
Le prix se fixe « de gré à gré » ; un contrat signé sans le consentement est réputé nul.
Et c’est là où le bât blesse, car le prix trop souvent fixé par une seule des deux parties ne recueille pas l’assentiment de l’autre.
Dans sa réflexion, saf agr’iDées commentant l’inefficacité du contrat obligatoire, prône le contrat d’initiative privée, l’accompagne de commentaires et recommandations et le pose en  exemple : ce type de contrat suppose un projet commun aux deux parties ce qui règle d’ emblée, cette question fondamentale  du « consentement »…


Par Jean SALES

29 septembre 2017

Revue Agriculteurs de France

Numéro 230 “Filières biologiques : la différence crée-t-elle un plus ?”

Au sommaire de ce numéro :   EDITORIAL Filières biologiques : la différence crée-t-elle un plus ?     FORUM Politique agricole : forger les leviers du […]

27 septembre 2017

Notes d'analyse

Contractualisation vs contrat : passer de la sémantique de la contractualisation à la pratique du contrat

Le contenu de la politique agricole commune évolue régulièrement. Certaines réformes sont emblématiques de profondes modifications, telle celle de 2003 qui a consacré le découplage total et posé les bases de la fin de la régulation et de la gestion des marchés.


Par Saf agr'iDées

26 septembre 2017

Points clés

POINTS CLES “AgTech, entre promesses et réalités”

Mardi 19 septembre 2017, saf agr’iDées a organisé le débat  « AgTech : entre promesses et réalités », attirant un large public, curieux de questionner l’adoption (ou non) des technologies en partant de l’expérience concrète des agriculteurs…


Par Marie-Laure HUSTACHE

24 septembre 2017

Tribunes

Dossier “Israël : la start-up nation”

Retrouvez ce dossier réalisé par Isabelle Delourme dans le numéro 229 de la revue “Agriculteurs de France”, pages 12 à 18.


Par Saf agr'iDées

20 septembre 2017

Notes

Tous acteurs de la transition numérique agricole

Les technologies numériques innovantes sont en train de bouleverser toute la chaîne de valeur de l’agriculture et de l’agro-alimentaire, donnant naissance à un nouveau paradigme…


Par DAMAVE Marie-Cécile

31 août 2017

Une idée, un point de vue

Pour rendre nos agricultures performantes et reconnues des citoyens

Les premières réunions des quatorze ateliers créés dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation (EGA) ont commencé, et nous souhaiterions que soit étudié le […]


Par BONDUELLE Damien

18 août 2017

Analyses

Premiers résultats de la récolte 2017 : monde, UE, France

Comme chaque été au moment des récoltes, les organismes officiels (ministère de l’agriculture américain – USDA, Commission européenne, FranceAgriMer) publient leurs estimations de production de céréales et d’oléagineux…


Par DAMAVE Marie-Cécile

10 août 2017

Analyses

Changement climatique : des impacts bien réels aux Etats-Unis

Alors que les Etats-Unis annoncent leur désengagement de l’Accord de Paris sur le Climat, un rapport de synthèse des impacts du changement climatique aux Etats-Unis vient de sortir, compilant des milliers d’études scientifiques analysant, quantifiant les dérèglements climatiques observés dans ce pays depuis un siècle, et présentant des perspectives plutôt alarmistes pour les décennies à venir…


Par DAMAVE Marie-Cécile

1 août 2017

Revue Agriculteurs de France

Numéro 229 : Israël : la “start-up Nation”

Au sommaire de ce numéro :   EDITORIAL Les multiples facettes du progrès   150 ANS La SAF questionne le progrès H. Nallet : « L’avenir de […]

13 juillet 2017

Une idée, un point de vue

Moisson 2017 : de l’espoir aux interrogations

« Et toujours reviendra la moisson ». Tel était le titre des mémoires d’un grand agriculteur coopérateur qui cherchait ainsi à délivrer un dernier message d’espoir à ses troupes.
Certes, à l’instar de la crue bienfaisante du Nil, la moisson revient tous les ans en meilleur ou en pire. Difficile cette année de faire pire que l’an dernier ! Mais les soubresauts du climat ont réduit les espoirs à une réalité très moyenne en rendement et peut être meilleure en qualité avec beaucoup d’hétérogénéités. Et le marché est à l’affut des informations prêt à bondir ou à se tapir….


Par CAPELLE Francis

12 juillet 2017

Tribunes

Dossier “Chimie du végétal, innover avec les bioressources”

Souvent méconnus mais de plus en plus présents dans notre quotidien, les
produits et matériaux issus de matières premières renouvelables (céréales,
betterave, bois, pois, riz, guar…) offrent, outre leurs dérivés agroalimentaires
de nouvelles possibilités aux industriels par leurs caractéristiques, leur naturalité.
Ils se cachent par exemple dans les rasoirs jetables (maïs), le béton (lin), les
sacs plastiques (plastique végétal), les voitures (lin)…


Par Saf agr'iDées

23 juin 2017

Une idée, un point de vue

Les multiples facettes du progrès

Notre conférence anniversaire du 15 juin dernier, à l’occasion de la 150ème assemblée générale de saf agr’iDées, nous a permis d’avoir des éclairages historiques, sociologiques, philosophiques sur la notion de progrès, avant de passer la parole aux acteurs concernés de nos secteurs. En les écoutant, nous avons compris que le progrès n’est pas mort mais simplement qu’il se trouve désormais en situation d’évolution permanente, et parfois rapide et contradictoire.

De fait le progrès est appelé à s’adapter au principe de réalité, en s’adaptant aux attentes des citoyens-consommateurs. Mais il convient qu’il reste le fruit des travaux de chercheurs, de « sachants ». Le progrès doit reposer sur des fondations dont la solidité est importante pour éviter de conduire à des impasses ou à des choix plus destructifs que constructifs.

Initialement, le progrès répond en lui-même à des préoccupations d’amélioration de la vie, profitant de grandes innovations dans des domaines aussi différents que le numérique, la mécanique, la génétique, les pratiques culturales et la chimie, et l’environnement à prendre mieux en compte, pour s’en tenir à notre domaine agricole. Il est au service des entreprises pour permettre d’être présent sur les marchés internationaux, mais aussi de répondre aux soucis de pouvoir d’achat des consommateurs. Et donc, finalement, pour l’Homme lui-même, en respectant sa capacité d’adaptation et d’anticipation, tenant compte de l’évolution sociétale….


Par BONDUELLE Damien

20 juin 2017

Analyses

Quelles innovations pour répondre aux enjeux du secteur sucrier ?

e 6 juin 2017, les principaux acteurs européens de l’industrie du sucre et des entreprises semencières de betteraves se sont réunis à Bruxelles pour échanger avec divers experts internationaux de la sécurité alimentaire, de la recherche agronomique, de la génétique, de la communication scientifique, des marchés internationaux, et de la réglementation des produits phytosanitaires.


Par DAMAVE Marie-Cécile

17 juin 2017

Rapports

Rapport d’activité 2016 : une année de transition et d’actions !

A l’occasion de sa 150ème assemblée générale, saf agr’iDées publie son rapport d’activité 2016…


Par Saf agr'iDées

15 juin 2017

Ouvrage

“150 idées pour la réussite de nos agricultures”

« Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France » Cet adage de Sully reste vrai aujourd’hui avec des filières agricoles et agro-alimentaires, fers de lance de notre commerce extérieur. Elle participe activement à l’animation et à l’occupation de nos territoires et contribue à la politique sociale de notre pays. Il est apparu intéressant au think tank saf agr’iDées d’interpeller responsables politiques, agriculteurs, chercheurs, étudiants, simples citoyens… pour que chacun apporte sa contribution qui serait à même de conforter la réussite de nos agricultures dans les années à venir.

Etre acteurs de l’expertise, présenter des pistes d’action, s’ouvrir aux idées et aux débats : voilà ce que propose cet ouvrage fédérateur et original, regroupant 150 propositions, clin d’oeil au 150ème anniversaire de la SAF (Société des Agriculteurs de France), célébré par saf agr’iDées en 2017. “Un jour, une idée”, depuis le 1er juillet, saf agr’iDées met en ligne les contributions à la Une de son site…


Par Saf agr'iDées

6 juin 2017

Revue Agriculteurs de France

Numéro 228 : Chimie du végétal, innover avec les bioressources

Au sommaire de ce numéro 228 :   EDITORIAL Bioéconomie : un formidable potentiel pour l’agriculteur   FORUM Biodiversité : les coopératives partagent leurs expériences […]

24 mai 2017

Analyses

Cyclope 2017 : le repli commercial des Etats-Unis pourrait profiter à l’UE, la Chine reste le moteur des marchés agricoles

Le 15 mai 2017, le Cercle Cyclope a publié son analyse annuelle des marchés mondiaux en plus de 800 pages concernant les matières premières agricoles, l’énergie, les minerais et métaux, et les contextes politique et économique internationaux de l’année 2016. Une tendance morose se dégage : « Les prix moyens des principales matières premières échangées dans le monde et faisant l’objet de cotations de références ont diminué de 10% en dollars …


Par DAMAVE Marie-Cécile

19 mai 2017

Tribunes

Le principe de non-régression saisi par le droit de l’environnement

Pourquoi le législateur s’est-il cru obligé d’inscrire le principe de non-régression en lettres d’or dans la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, quel est le fondement de ce principe, quelles pourront être, à terme, au plan du droit comme au plan des faits, ses conséquences ?

La Revue Agriculteurs de France a demandé à trois experts : Bernard PEIGNOT, avocat honoraire aux Conseils, vice-président de l’AFDR et président des Amis de la SAF ; Carole HERNANDEZ ZAKINE, manager chez Agrosolutions, cabinet d’expertise et de conseil ; et Max FALQUE, délégué général de l’ICREI d’apporter leur éclairage sur ces questions.

Retrouvez cet article pages 24 à 28 dans le numéro 227 de la Revue “Agriculteurs de France”.

Abonnez-vous à notre revue !


Par Saf agr'iDées

19 mai 2017

Une idée, un point de vue

Le 15 juin, retrouvons-nous pour fêter les 150 ans de la Société des Agriculteurs de France

En 1867, la Société des Agriculteurs de France (SAF) se donnait pour but de contribuer à la diffusion du progrès en agriculture. Ce rôle essentiel, organisé autour de plate-forme d’échanges et de rencontres, s’est renforcé depuis cette date pour faire de cette structure un think tank résolument orienté vers les conditions de la réussite de nos agricultures, prenant en compte les évolutions sociétales par une anticipation permanente en tant qu’acteur impliqué du changement…


Par BONDUELLE Damien

15 mai 2017

Analyses

Digitalisation de l’agriculture vue d’Australie

En Australie, il existe un institut dont les missions et le fonctionnement ressemblent à ceux de notre think tank saf agr’iDées : l’Australian Farm Institute. Il consacre une partie de ses travaux à la digitalisation de l’agriculture, qui a déjà permis d’obtenir des gains de productivité de 10 à 15% en grandes cultures…


Par DAMAVE Marie-Cécile

4 mai 2017

Analyses

Commission européenne : une note comparative des biotechnologies utilisées en amélioration génétique

De nos jours, la société et la réglementation européenne ont une vision binaire et réductrice de l’amélioration génétique, et classent les plantes et les animaux d’élevage en deux catégories : les OGM et le reste. Cette approche réductrice n’est plus tenable à l’heure où les méthodes de sélection sont de plus en plus diverses, ciblées, précises, rapides. Dans ce contexte, le 28 avril 2017, le Groupe de Haut Niveau du Mécanisme des Avis Scientifiques (« Scientific Advice Mechanism » ou SAM) de la Commission européenne a publié une note explicative indépendante d’environ 200 pages sur les nouvelles techniques de biotechnologies appliquées à l’agriculture…


Par DAMAVE Marie-Cécile

28 avril 2017

Tribunes

Dossier “Semaine verte de Berlin : producteurs/consommateurs : qui décidera de l’avenir de l’agriculture allemande ?”

Tentée par une politique agricole de plus en plus environnementale pour satisfaire ses consommateurs, l’Allemagne doit aussi faire face à des agriculteurs touchés pr des crises qui ne leur permettent souvent plus de couvrir leurs coûts de production et qui quittent le métier, et à un agroalimentaire qui entend poursuivre sur sa dynamique. Les appels à un autre modèle d’agriculture, plus durable, se font de plus en plus forts à l’approche des prochaines élections fédérales et alors même que l’unité européenne est fragilisée tout comme sa politique agricole commune.

Retrouvez ce dossier pages 12 à 17 dans le numéro 227 de la Revue “Agriculteurs de France”.


Par Saf agr'iDées

28 avril 2017

Une idée, un point de vue

Quelles compétences pour les futurs managers du vivant ?

Le monde du vivant au sein duquel œuvrent  tous les professionnels des filières agricoles et agroalimentaires est confronté à un renforcement des contraintes sécuritaires, sanitaires, […]


Par Christian OUILLET

5 avril 2017

Analyses

Exportation du blé français : préparer le rebond de la prochaine campagne 2017/2018

France Export Céréales a tenu le 22 mars 2017 son colloque annuel relatif à la place des céréales françaises, principalement le blé tendre, sur les […]


Par LE MORVAN Yves

5 avril 2017

Analyses

Bilans 2016 et perspectives 2017 pour les marchés des viandes et des produits laitiers

La conjoncture des marchés laitiers est actuellement plus favorable qu’il y a un an. En effet, l’année 2016 a été marquée par la remontée des cours, notamment ceux du beurre, qui atteignent des records, la demande mondiale étant supérieure à l’offre. Les exportations européennes de beurre ont progressé de 23%, et celles de fromages de 11% en 2016. La conjoncture est différente pour la matière protéique, dont le marché est alourdi par des stocks d’intervention élevés…


Par DAMAVE Marie-Cécile

5 avril 2017

Analyses

Marchés des céréales et oléagineux : bilans 2016/2017 et perspectives 2017/2018

Selon les analyses de la Commission européenne, la chute de la production céréalière dans l’Union européenne à 295 millions de tonnes en 2016 (en blé et en maïs surtout) se répercute sur les exportations et les stocks de fin de campagne 2016/2017, mais la consommation intérieure devrait être préservée. Les exportations de céréales sont estimées en forte baisse, passant de 50 à 35 millions de tonnes pour la campagne 2016/2017…


Par DAMAVE Marie-Cécile

4 avril 2017

Analyses

Travaux parlementaires : la plupart des plantes issues des biotechnologies les plus récentes ne sont pas des OGM

L’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) vient de publier un rapport de 300 pages restituant ses travaux sur les enjeux des biotechnologies les plus récentes utilisées en agriculture et en médecine. Dans ce document, l’OPECST en appelle au courage politique des responsables français et européens, qui doivent tirer les enseignements des expériences passées sur les OGM. Une autre recommandation générale est pour les responsables politiques d’afficher clairement la cohérence entre agroécologie et biotechnologies, comme le fait la FAO par exemple dans des travaux récents, et contrairement à certaines idées reçues affichées par certains opposants aux biotechnologies. Plus spécifiquement, l’OPECST se prononce en faveur de la recherche en plein champ sur les plantes issues des biotechnologies, dont les OGM, par les organisations publiques de recherche. Enfin, et ces recommandations étaient très attendues car l’incertitude réglementaire est forte aujourd’hui dans l’ensemble de l’Union européenne, l’OPECST a clairement pris position pour que les produits issus de certaines biotechnologies récentes ne tombent pas dans la catégorie OGM : ceux qui pourraient aussi être obtenus par croisements sexués et ceux obtenus par mutagénèse traditionnelle ou dirigée sans matériel génétique héréditaire exogène. Il s’agit effectivement du cas de figure inverse des produits obtenus par transgénèse (technique qui donne des OGM selon la réglementation en cours), qui ne peuvent être obtenus par croisements sexués, et qui résultent de transfert de matériel génétique exogène…


Par DAMAVE Marie-Cécile

4 avril 2017

Revue Agriculteurs de France

Numéro 227 : Producteurs/consommateurs : qui décidera de l’avenir de l’agriculture allemande ?

Au sommaire de ce numéro 227 :   EDITORIAL Questionner le “progrès” au XXIè siècle   FORUM Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de […]

4 avril 2017

Une idée, un point de vue

« Et si l’agriculture aidait à refonder l’Europe ? »

Alors que l’Union européenne a fêté, le 25 mars, le 60e anniversaire du traité de Rome, son acte fondateur, Patrick Ferrère, délégué général du think tank Saf agr’iDées, plaide pour une « ré-européanisation » de la Pac. Pour lui, « des règles de production identiques et transparentes sur tout le territoire européen avec un système unique de sanction » permettraient aux agriculteurs « d’affirmer leur professionnalisme et leur responsabilité sociétale ».


Par FERRERE Patrick

3 avril 2017

Notes

Fédérer les acteurs de l’innovation avec des partenariats public-privé

Cette note est issue de la réflexion du groupe de travail de saf agr’iDées : « Le partenariat public-privé : un atout pour l’avenir de la recherche et de l’innovation en France ? ».


Par DAMAVE Marie-Cécile

20 mars 2017

Analyses

Diversification des outils technologiques en production végétale

Un congrès scientifique international dédié à la génomique et à l’édition de gènes s’est tenu à Amsterdam les 15 et 16 mars 2017. Ce fut l’occasion pour le monde de la recherche scientifique privée et publique, et pour les entreprises fournisseurs de technologies, d’illustrer les champs de plus en plus vastes et diversifiés d’outils d’aide aux productions végétales, au-delà des outils classiques issus de la chimie de synthèse et de la génétique. Cette évolution a plusieurs origines : attentes sociétales, impasses techniques et réglementation de plus en stricte des outils actuellement disponibles, enjeux climatiques et sanitaires, et la productivité nécessaire …


Par DAMAVE Marie-Cécile

9 mars 2017

Points clés

POINTS CLES Agr’iDébat “L’agriculteur, maillon fort de la bioéconomie” du 27/02/2017

Cette conférence, organisée en partenariat avec le Salon International du Machinisme Agricole (SIMA), a permis de définir le périmètre et les objectifs de la bioéconomie selon les autorités européennes et les Etats-membres, a souligné les spécificités de chaque pays, et a permis, à travers quelques exemples, de démontrer comment les producteurs agricoles et forestiers y jouent un rôle-clé.


Par DAMAVE Marie-Cécile

23 février 2017

Une idée, un point de vue

Boom de la bio

Comment toucher les dividendes du développement de la bio, sans payer la rançon du succès ?

La consommation alimentaire des produits bio est en pleine expansion en Europe et en France où son chiffre d’affaires a atteint 7 Mds d’€ en 2016. Certes cela ne représente encore que 3% du marché alimentaire de notre pays, mais la progression est fulgurante : +20% par rapport à 2015. En Allemagne, pays leader, les ventes atteignent 9,5 Mds d’€ pour 5% du marché alimentaire.

Du point de vue du consommateur, le concept-clé est celui de la confiance. A l’opposé de la défiance qui s’est emparée de nos concitoyens vis à vis de l’agroalimentaire à l’issue de scandales alimentaires, nourrie aussi de l’incompréhension envers l’agriculture d’aujourd’hui, en décalage avec l’image d’Epinal souvent diffusée…


Par LE MORVAN Yves

22 février 2017

Tribunes

Les acteurs agricoles, membres volontaires de la société civile

La société civile rappelle régulièrement au monde agricole ses attentes, en matière de consommation alimentaire, parfois contradictoire et difficiles à interpréter, mais souvent basées sur le respect des personnes, des biens et des animaux. Elle attend du producteur que sa prestation, dûment souhaitée, réponde aux règles minimales de la sauvegarde de nos ressources et le respect d’une éthique partagée. En satisfaisant ces exigences, les acteurs agricoles sont ainsi devenus des membres reconnus de la société civile.


Par BONDUELLE Damien

3 février 2017

Analyses

Agriculture et alimentation françaises : des modèles qui se réinventent pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle

La France est depuis longtemps un grand pays agricole, mais les acteurs de la production sont aujourd’hui en plein questionnement, en manque de repères, et se sentent souvent perdus et incompris face à un environnement politique, économique et social qui ne les regarde plus de manière aussi bienveillante que par le passé. Il faut dire qu’en l’espace de quelques décennies, les objectifs de la Politique Agricole Commune (PAC) ont beaucoup évolué, l’Union européenne (UE) s’est considérablement étendue géographiquement et s’est engagée dans des négociations commerciales et des échanges internationaux. De plus, la société s’est urbanisée, creusant un fossé entre des populations de producteurs et de consommateurs qui ont souvent bien du mal à se comprendre…

Cet article a été publié en allemand sur le site du think tank DGAP.


Par DAMAVE Marie-Cécile

3 février 2017

Une idée, un point de vue

L’innovation, une impérieuse nécessité pour l’avenir de l’agriculture

Plus le monde avance, plus l’agriculture est au cœur des enjeux stratégiques de demain : nourrir l’humanité, réduire l’empreinte environnementale, participer à la lutte contre le changement climatique et s’y adapter grâce aux solutions disponibles.
Dans ce contexte, les entreprises des Industries de la Protection des Plantes répondent à cet objectif de compétitivité et de durabilité : en aidant la ferme France à produire plus et mieux, en préservant les emplois et les sites industriels sur le territoire français.

Le sens de leur action est de promouvoir des pratiques agricoles alliant durabilité et productivité sans opposer les différents modèles agricoles. Les solutions développées répondent aux exigences d’une agriculture moderne, innovante et respectueuse de l’environnement, au service de toutes les filières et toutes les formes d’agriculture.
L’innovation constitue à la fois un levier de progrès et une impérieuse nécessité. Cela permet d’innover dans la composition des produits de synthèse, d’origine minérale, de biocontrôle, mais aussi dans les équipements, les emballages… Sans oublier le progrès dans les services associés, grâce notamment à l’apport du numérique.
Un soutien sans faille à l’investissement et à l’innovation demeure impératif. Or, des décisions politiques arbitraires basées sur un principe de précaution à outrance viennent freiner sérieusement cette dynamique d’innovation, mettant la France dans une posture compliquée par rapport aux autres pays européens.
Le temps politique n’est pas celui de la recherche, ni celui du modèle agricole.

Si nous voulons stimuler l’investissement, nous devons nous conformer aux standards européens et assurer la lisibilité et la fluidité du dispositif réglementaire qui doit s’appuyer sur des études d’impact basées sur la science et sur une analyse du rapport bénéfices/risques.
Restons vigilants et intervenons de façon proactive pour éviter toute «surtransposition ». Et ce pour continuer de répondre au mieux aux enjeux de compétitivité et aux attentes politiques et citoyennes.

Eugenia Pommaret, Directrice de l’UIPP


Par Eugenia POMMARET

2 février 2017

Analyses

Biocontrôle : positionnement de l’Académie d’Agriculture de France

L’Académie d’Agriculture de France (AAF) a consacré sa séance du 1er février 2017 au biocontrôle en protection des cultures, annonçant les conclusions de son groupe de travail dédié au biocontrôle. Elles seront prochainement publiées dans un rapport, dont le résumé est déjà disponible…


Par DAMAVE Marie-Cécile

1 février 2017

Tribunes

Dossier : Conjuguer bien-être animal et production : une nécessité

Devenu « être doué de sensibilité » et reconnu par la loi dans le Code civil en 2015, l’animal
domestique fait l’objet depuis quelques années d’une attention très soutenue de la
part d’organisations qui entendent mettre à l’index les conditions d’élevage. Force est
de constater qu’au-delà de cas extrêmes de production, d’abattage, ce sont désormais
les conditions ordinaires d’élevage qui suscitent de plus en plus de réprobation de la part
des citoyens et des consommateurs. Cette évolution sociétale encourage le développement
de modes alternatifs (filières plein-air, bio…) Abonnez-vous à la revue !


Par Saf agr'iDées

27 janvier 2017

Revue Agriculteurs de France

Numéro 226 : Conjuguer bien-être animal et production : une nécessité

Au sommaire de ce numéro 226 :

EDITORIAL

Les acteurs agricoles, membres volontaire de la société civile

27 janvier 2017

Analyses

Berlin : impacts du numérique en agriculture et en alimentation

Le 23 janvier 2017, s’est tenue la seconde édition de la conférence Farm&Food 4.0 à Berlin, en marge de la Semaine Verte Internationale, réunissant les secteurs de l’industrie alimentaire, de l’agriculture et de l’horticulture. Le principal partenaire de cet événement était la plateforme numérique 365FarmNet. Cette conférence a mis en avant les démarches de différentes …


Par DAMAVE Marie-Cécile

20 janvier 2017

Analyses

Principaux dispositifs des lois de finances adoptées par le Parlement fin 2016

La loi de finances pour 2017 et la loi de finances rectificative pour 2016 ont été promulguées et publiées au Journal officiel du 30 décembre 2016.

Retour sur les principales dispositions fiscales et sociales.


Par Patrick VAN DAMME

20 janvier 2017

Une idée, un point de vue

Vers une agriculture collaborative

Le métier d’agriculteur devient beaucoup plus complexe et mobilise des compétences beaucoup plus larges qu’auparavant. Ainsi les chefs d’entreprises agricoles doivent-ils augmenter leur efficacité économique et environnementale mais aussi apprendre à gérer eux-mêmes leurs risques.

Ces deux dimensions doivent se trouver aujourd’hui au cœur de chaque décision, quotidienne comme stratégique. Ce que je décide augmente-t-il ma valeur ajoutée créée par heure de travail ? Cela contribue-t-il à accroître ou réduire mes risques (techniques, commerciaux, humains ou économiques)…


Par Jean-Marie SERONIE

6 janvier 2017

Une idée, un point de vue

Rebondissons en 2017

En 2016, nombre d’événements nous ont fait prendre conscience de notre extrême fragilité : nos entreprises ont dû faire face aux conséquences d’un climat difficile et d’une situation de marché défavorable. Et, dans le même temps, nous sommes interpellés sur l’arrivée rapide des nouvelles technologies, des data dans notre quotidien de producteurs. Ainsi, 2016 est une année qu’il faut considérer comme riche d’enseignements sur les incertitudes auxquelles nous sommes soumis et porteuse d’espoir, de remise en cause, de nouvelles inventions qu’il nous faut considérer.

En 2017, je forme le vœu que nous soyons pleinement acteurs, que nous sachions saisir les opportunités, que nous ayons l’envie, la motivation de prendre la réalité en considération et d’envisager sans tabou des solutions…


Par BONDUELLE Damien

5 janvier 2017

Analyses

Bilan provisoire des échanges agro-alimentaires 2016

Les statistiques les plus récentes du commerce extérieur des produits agro-alimentaires sont celles d’octobre 2016. Sur l’année 2016, les chiffres sont plutôt bons pour l’Union européenne (UE), mais en berne pour la France. Selon la Commission européenne, l’excédent commercial de l’UE s’est élevé à 18 milliards € sur la période novembre 2015-octobre 2016, résultant de 130 milliards € d’exportations et 112 milliards € d’importations. Ces bons résultats sont principalement dus aux bons résultats en direction de la Chine (+12% et second marché) et des Etats-Unis (+8% et premier client). Le produit qui enregistre la plus forte hausse est la viande de porc, dont les exportations progressent de 32%, grâce à la demande asiatique. En ce qui concerne la France, le solde excédentaire est en baisse pour les produits bruts comme pour les produits transformés, atteignant une diminution globale de 30% à 5,3 milliards € sur les dix premiers mois de 2016…


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 décembre 2016

Une idée, un point de vue

Vous avez dit « bioéconomie » ?

Cette fois-ci, elle arrive ! La stratégie nationale sur la bioéconomie était en préparation depuis de nombreux mois en interministériel, et voici que le nouveau Premier ministre lui-même s’empare du sujet. Dans son discours de politique générale du 13 décembre 2016 devant l’Assemblée nationale, Bernard Cazeneuve a en effet indiqué que «l’agriculture devra être moins dépendante de l’énergie fossile. Elle devra s’appuyer sur un plan en faveur de la bioéconomie pour favoriser le développement des biomatériaux, la production d’énergies renouvelables et la chimie du vivant ».
Jusqu’à présent, peu de responsables politiques français s’étaient emparés de ce sujet, et le concept de bioéconomie était demeuré dans les cercles de la recherche, de l’innovation, et de l’industrie. Le rapport « Agriculture-Innovation 2025 » remis au gouvernement en 2015 avait toutefois identifié la bioéconomie comme un des deux axes prioritaires avec l’agroécologie pour l’agriculture de demain.
De nombreux pays (en Europe et aux Etats-Unis par exemple) se sont appropriés ce système et en ont fait une priorité stratégique, non seulement en termes de recherche, innovation et industrie, mais aussi pour la production de biomasse. La bioéconomie commence ainsi dans les champs et dans les forêts !
Dans le contexte du changement climatique, gageons que les acteurs du monde agricole sauront s’approprier cet enjeu pour créer de la valeur, de l’optimisme, aller de l’avant, et construire des agricultures innovantes, technologiques, durables, responsables, et cohérentes avec la transformation alimentaire et non alimentaire, pour développer de nouveaux services et de nouveaux produits utiles à nos sociétés, et porteuses de sens.

Marie-Cécile DAMAVE est Responsable innovations et marchés à saf agr’iDées.


Par DAMAVE Marie-Cécile

14 décembre 2016

Tribunes

Dossier : Préserver la biodiversité, un enjeu politique et économique

Le vote définitif de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages le 21 juillet 2016 et sa promulgation le 8 août 2016 répond à l’engagement pris par le président de la République de reconquérir la biodiversité, lors de l’ouverture de la Conférence environnementale du 14 septembre 2012. Avec en particulier la création de l’Agence française de la biodiversité et la ratification du processus de Nagoya, la France se donne les moyen d’être un pays d’excellence environnementale. D’autant que la consécration du principe de non-régression de la protection de l’environnement interdit désormais tout retour législatif en arrière. Avec l’affirmation que la Nature a désormais des droits, et la possibilité d’engager des actions de groupe suite à l’adoption par l’assemblée nationale le 12 octobre 2016 du projet de loi de modernisation de la justice du XXIè siècle, les acteurs économiques intervenant sur le territoire national devront surveiller plus que jamais leur comportement environnemental…


Par Saf agr'iDées

14 décembre 2016

Analyses

L’amélioration des plantes, source de biodiversité utile

Le 6 décembre 2016, l’Académie d’Agriculture de France (AAF) et l’Association des Amis de l’Académie d’Agriculture de France (4AF) ont conjointement organisé un colloque intitulé «Biodiversité : agriculture et amélioration des plantes ». Saf agr’iDées y était présent. Cet événement a illustré les rapports complexes entre agriculture et biodiversité, la première étant à la fois créatrice (nouveaux paysages, nouveaux écosystèmes, nouvelle diversité génétique utile) et destructrice (réduction de la diversité des plantes cultivées avec la domestication) de la seconde. L’amélioration génétique des plantes cultivées a été décrite comme génératrice de biodiversité utile, les variétés proposées aux agriculteurs étant de plus en plus nombreuses et aux caractères de plus en plus divers, en réponse à de nombreux critères de sélection. De plus, les intervenants ont insisté sur l’utilité de la biodiversité pour les sélectionneurs…


Par DAMAVE Marie-Cécile

13 décembre 2016

Analyses

Bonne dynamique des exportations européennes de produits animaux d’ici 2026

La réunion annuelle de la Commission européenne sur les perspectives agricoles d’ici 2026 s’est tenue à Bruxelles les 6 et 7 décembre 2016. Elle a permis à la Commission de présenter non seulement ses prévisions de marchés des matières premières agricoles pour les dix prochaines années et les conséquences sur le revenu agricole, mais également les évolutions structurelles de l’agriculture européenne, le défi du changement climatique et de la durabilité environnementale…


Par DAMAVE Marie-Cécile

9 décembre 2016

Analyses

Compétitivité et durabilité de l’agriculture : pour une politique agricole favorisant l’adoption de technologies innovantes

Nous entrons dans une période où les propositions de modifications de politique agricole européenne fleurissent, pour préparer la prochaine mouture de la PAC. Le rapport de la Task Force sur les marchés agricoles, mobilisée par le Commissaire européen à l’agriculture et au développement vient d’être publié. Il recommande notamment de mettre en place des outils de transparence des marchés pour que les professionnels aient une meilleure visibilité sur les prix, d’élargir l’éventail des outils de gestion des risques, d’assainir les relations commerciales entre parties prenantes, par exemple en les fondant sur les contrats écrits, et de faciliter l’accès des producteurs au financement avec une plus grande implication de la Banque Européenne d’Investissement. Ce rapport insiste également sur l’importance des innovations technologiques, en particulier dans le cadre de l’agriculture de précision, que la prochaine PAC doit encourager, s’inspirant de recommandations de l’université et centre de recherche de Wageningen publiées en septembre 2016. Différentes initiatives récentes joignent leurs voix à ces démarches, appelant les politiques agricoles européennes à encourager l’adoption des technologies innovantes en agriculture, et plus spécifiquement la génétique et l’agriculture de précision, qui bénéficient de la révolution numérique. C’est le cas de deux rapports parlementaires sortis au printemps 2016 (rapports Juitema et McIntyre). Les travaux récents de saf agr’iDées sur le rôle stratégique des semences et de la sélection génétique, et sur le développement du numérique et des big data pour une agriculture de précision sont cohérents avec ces démarches…


Par DAMAVE Marie-Cécile

3 décembre 2016

Ouvrage

“Histoire de l’agriculture française de 1867 à nos jours”

VIENT DE PARAÎTRE ! COMMANDEZ L’OUVRAGE DE PIERRE LE ROY


Par Saf agr'iDées

2 décembre 2016

Une idée, un point de vue

Il faut changer pour vivre…

La crise qui perdure peut engendrer la sidération, la prostration et la dépression mais elle peut également stimuler l’esprit d’initiative, l’inventivité, le sens de l’innovation, du système D, de la collaboration, et finalement renforcer ce sentiment que nous avons tous intérêt à préserver nos ressources. Cette façon de renouer avec la notion de « bien commun » qui connaît de nos jours un certain regain d’intérêt au-delà des clivages de pensées et des croyances prend dans le monde agricole la forme d’une stratégie du changement simple et pragmatique pour faire face aux tensions et aux défis (alimentaires, écologiques, sociétaux, etc.) cruciaux qui s’imposent à tous.
Car le secteur agricole dans son entier est plus que jamais bouleversé par la forte houle de la mondialisation, par les défis alimentaires qualitatifs, quantitatifs et éthiques qui viennent remettre en cause des habitudes et des réflexes. Exposés frontalement aux difficultés, ces entrepreneurs du vivant, ces chefs d’entreprise agricoles, ne veulent plus perdre de temps à tergiverser et à attendre des aides et autres solutions technocratiques. Avec le déploiement du numérique, de nouvelles formes de collaborations et d’organisations issues du partage de données et d’informations viennent booster ce besoin de nouvelles dynamiques, partout sur les territoires.
Voici par exemple quatre évènements récents qui illustrent le bouillonnement d’idées et l’esprit d’initiatives actuel. Citons ainsi le lancement du premier site dédié à l’échange « responsable » de parcelles agricoles conçu par deux agriculteurs de la Marne, les Trophées Agrica récompensant les meilleures initiatives « antigaspi » (et associant bien souvent naturellement les agriculteurs au process), la nouvelle édition à Angers de Esa Connect sur l’agriculture connectée proposant de revenir sur « les nouveaux modèles collaboratifs du producteur au consommateur », ou encore le Festival « A table en 2030 » à la Cité des Sciences de La Villette qui met en scène une cuisine « durable » pour les nouvelles générations… Ces rendez-vous traduisent chacun à leur façon ce nouvel élan et cette faim d’actions concrètes. Changer pour soi et pour la pérennité de son métier, certes, mais également être un acteur utile au sein d’un véritable écosystème. Une prise de conscience assumée, qui incite les agricultrices et agriculteurs français à réinventer leurs propres sources de revenus ou d’organisation (pour mutualiser leurs coûts par exemple avec ce qu’on appelle le « co-farming »), à s’allier aux start-ups qui proposent de revaloriser intelligemment leurs produits, à se rapprocher des consommateurs, à bénéficier pleinement de la révolution numérique en cours.
L’agriculture est peut-être en crise, mais elle n’est pas en panne d’idées.


Par Marie-Laure HUSTACHE

24 novembre 2016

Revue Agriculteurs de France

Numéro 225 : Préserver la biodiversité, un enjeu politique et économique

Au sommaire de ce numéro 225 :   EDITORIAL Sortons de notre zone de confort   FORUM Fermes du futur : big data et agriculture […]

18 novembre 2016

Une idée, un point de vue

Réalisme et pragmatisme pour avancer

L’actualité du 60ème Congrès des producteurs de légumes de France qui se déroule actuellement en Guadeloupe, permet d’une part le rapprochement des problématiques de production sur l’ensemble de nos territoires de France, et d’autre part est l’occasion de souligner l’intérêt des départements français d’outre-mer (DOM) pour l’économie de notre pays.

L’agriculture occupe dans ces territoires une place majeure, voire existentielle tant au niveau économique que social mais aussi environnemental et sociétal. Des valeurs sont aussi partagées : valeurs comptables certes mais aussi valeurs sur les produits, sur leur mode de production et sur l’image véhiculée par chacun d’entre eux. Ce Congrès est l’occasion de confronter des questionnements métropolitains et domiens qui finalement se rejoignent beaucoup plus que l’on pourrait le croire. Pour sa part, saf agr’iDées a présenté ses analyses pour un développement de agricultures des DOM dans une Note qui vient de paraître.

Un des points saillant des travaux de ce 60ème Congrès concerne la difficulté posée par des réglementations européennes aux contraintes croissantes, fréquemment incompréhensibles, disparates entre les pays membres et tolérantes vis à vis des pays tiers. L’Europe représente certes « la carotte » des légitimes et indispensables soutiens aux agriculteurs. Oui, l’Europe doit plus que jamais accompagner l’agriculture sur les bases d’une politique agricole nationale (dont il faut bien reconnaître que nous avons parfois encore du mal à en percevoir les contours en France). Mais cette politique finalement conduit les producteurs à être dans une posture de quémandeurs alors qu’ils sont une force qui devrait, au contraire, être financée en reconnaissance de sa contribution majeure à l’économie et à la vie de notre communauté. L’Europe, c’est aussi « le bâton » de règles drastiques de plus en plus contraignantes dont le coût est plus supporté par les producteurs que par ceux qui conduisent à les imposer.

Comment ne pas être choqués lorsque l’Europe autorise (voire encourage par des accords globaux avec certains pays tiers), la présence sur nos tables d’aliments qui sont produits avec des molécules qu’elle même interdit ? Comment ne pas être surpris de l’hétérogénéité, de la non harmonisation des autorisations et des labels au sein même de l’Union Européenne ? Comment ne pas regretter que nos producteurs servent en fait de monnaie d’échange lors de complexes accords commerciaux avec des pays aux contraintes réglementaires laxistes qui entrainent une concurrence déloyale, des circuits de distribution douteux ou des appellations fallacieuses ?

Platon ne disait-il pas que la plus grande injustice est de traiter également des choses inégales ?

Gérard Matheron est administrateur de saf agr’iDées


Par MATHERON Gerard

17 novembre 2016

Analyses

Elections américaines : quels impacts pour le monde agricole ?

L’Amérique rurale, dont la sensibilité est traditionnellement conservatrice, a très majoritairement voté en faveur de Donald Trump, de Représentants et Sénateurs Républicains dans les deux Chambres du Congrès. Même si les thématiques agricoles n’ont pas fait les gros titres de la campagne présidentielle, c’est en grande partie grâce au monde agricole que le nouveau président a été élu. Les allégements réglementaires et fiscaux qu’il a promis ont plu aux chefs d’entreprise agricoles américains. En revanche, on peut compter sur la force de persuasion des lobbies agricoles pour tenter de convaincre leur nouveau président de ne pas remettre en cause les accords commerciaux (ALENA et Trans-Pacifique en particulier). Les producteurs de maïs, soja et viande de bœuf notamment sont en effet très dépendants des exportations. La loi-cadre agricole américaine (Farm Bill) actuellement en cours prend fin en 2018…


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 novembre 2016

Tribunes

Bananes européennes : des filières à pérenniser

Menacée par une concurrence internationale qui ne respecte pas les mêmes exigences sociales et environnementales, la production de bananes aux Canaries, à Madère, en Guadeloupe et Martinique reste vitale pour ces régions…

Retrouvez cet article de Philippe RUELLE, Directeur Général de l’UGPBAN/Fruidor page 10 du numéro 224 de la Revue Agriculteurs de France


Par Saf agr'iDées

15 novembre 2016

Analyses

Politiques agricoles et changement climatique : quels leviers ?

Alors que la COP22 se tient actuellement à Marrakech, les organisations internationales mettent de plus en plus en avant l’urgence pour les politiques agricoles de lutter contre le changement climatique. Les experts s’accordent en effet sur le fait que la production agricole mondiale subit à la fois la pression de la demande alimentaire croissante des populations et la baisse de la productivité agricole provoquée par les dérèglements climatiques. La FAO a récemment publié un rapport sur « La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture »,…


Par DAMAVE Marie-Cécile

10 novembre 2016

Points clés

POINTS CLES de l’agr’iDay “Fermes du futur : big data et agriculture de précision”

Organisé par saf agr’iDées en partenariat avec l’Ambassade de Grande-Bretagne et le soutien d’Axema, l’agr’iDay du 25 octobre 2016 a réuni plus de 220 personnes intéressées par l’innovation en agriculture. Nous vous donnons la possibilité de voir ou revoir ces débats via notre rubrique Vidéos. Vous pouvez également retrouver les échanges de ce débat sur twitter avec les hashtag #agriday #smartagri #bigdata.


Par DAMAVE Marie-Cécile

10 novembre 2016

Notes d'analyse

Quels modèles de développement pour les agricultures des DOM ?

Les départements et régions d’Outre‐Mer sont une partie intégrante de nos territoires
nationaux. Les chiffres démontrent un apport positif des DOM à notre économie nationale :
ils représentent une vraie richesse pour notre pays.
Dans les DOM, deux activités principales sont remarquables : le tourisme et l’agriculture. La
première est intéressante car elle permet à nos compatriotes, à des visiteurs étrangers, de
créer une réelle dynamique économique et sociale, de devenir des ambassadeurs de ces
territoires et d’en valoriser et d’en diffuser tous les patrimoines. Pour sa part, l’agriculture
reste une activité économique fondamentale : elle modèle les paysages, fixe la population
locale et permet depuis toujours un approvisionnement de proximité, une valorisation des
territoires et des emplois assurée par les grandes productions comme la banane et la canne
à sucre. Couvrant de 20 à 35 % de la superficie des territoires, la production agricole occupe
16 % de la population active en Guyane, 12 % en Martinique et Guadeloupe, 10 % à la
Réunion, et ce, sans oublier tous les emplois induits par les activités agricoles…


Par Saf agr'iDées

28 octobre 2016

Analyses

Le savoir-faire, élément cessible de l’entreprise agricole lors d’un changement d’exploitant

La Cour de cassation admet le principe de la valorisation du savoir-faire dans le cadre de la transmission d’une exploitation agricole et de la conclusion d’un bail…


Par Jean-Baptiste MILLARD

28 octobre 2016

Tribunes

Cacophonie et pré-carrés

Toutes les instances publiques reconnaissent la crise préoccupante qui affecte l’agriculture dans la quasi-totalité des productions et des régions et chaque échelon territorial veut affirmer à ses acteurs économiques locaux sa solidarité et son engagement face aux difficultés qui les affectent.

De grandes réunions thématiques se multiplient, les promesses fleurissent, favorisées par un printemps électoral incertain, sans que ne se dessinent des solutions et des réponses concrètes pour les exploitations agricoles.

La crise agricole est évoquée dans toutes les réunions touchant à la ruralité, à l’économie, à l’environnement, voire à la santé, sans pour autant déboucher sur des programmes effectifs de développement et de redressement.


Par Christian BONNETIER

28 octobre 2016

Une idée, un point de vue

Le « bon consommateur » : un bien commun pour les IAA

Le SIAL Paris s’est terminé après avoir attiré 155 000 visiteurs du monde entier, présentant notamment aux professionnels présents, tous « à l’écoute des consommateurs » les innovations autour du « Made in France, Made with love »…


Par Olivier FOURCADET

28 octobre 2016

Tribunes

Dossier “Filière lait : relever le défi du marché”

Première crise grave de puis la suppression des quotas laitiers en 2015, la baisse des cours mondiaux a été durement ressentie par les éleveurs laitiers français cet été. La stratégie des opérateurs industriels a toutefois fait la différence sur la “paye de lait’. Les transformateurs qui ont opté pour une valorisation du lait sur les marchés des fromages et du lait infantile sont moins exposés à la volatilité des cours mondiaux. Pour autant, les industriels du lait restent confiants dans les perspectives de croissance. Des mesures s’imposent pour permettre aux éleveurs de regagner en compétitivité et en revenu. Faudra-t-il attendre un prochain “paquet lait” ?

Retrouvez ce dossier aux pages 12 à 23 du numéro 224 de la Revue Agriculteurs de France.


Par Saf agr'iDées

14 octobre 2016

Analyses

Colloque Terre de Liens : de l’influence du pas-de-porte sur l’accès au foncier

Les 6 et 7 octobre derniers s’est tenu à la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS) de Lille un colloque consacré à « L’enjeu des politiques foncières pour la protection de l’eau et l’installation en agriculture ».

Organisé avec le soutien de Terre de Liens Nord–Pas-de-Calais (NPDC), cette manifestation fut l’occasion de restituer les travaux de deux chercheurs, Samuel Pinaud et de Stéphanie Barral : « Le pas de porte en agriculture : quelle influence sur la transmission des fermes et l’installation en dehors du cadre familial » …


Par Jean-Baptiste MILLARD

14 octobre 2016

Une idée, un point de vue

Les certitudes sont malmenées

L’année 2016 restera dans les annales agricoles françaises. Les rendements ont été catastrophiques dans de nombreuses productions. Le prix du lait est au plus bas, comme l’était celui du porc il y a quelques mois. Tout prête à la déprime. Pourtant, c’est dans ces moments critiques que l’on se doit de rester vigilant dans l’analyse, quitte à jeter quelques croyances récalcitrantes aux orties…


Par Didier NEDELEC

10 octobre 2016

Analyses

Interdiction de culture d’OGM pour motifs socio-économiques : progrès ou usine à gaz ?

Le colloque du Haut Conseil des Biotechnologies[1] (HCB) qui s’est tenu le 6 octobre 2016 avait pour thème « Analyser les impacts économiques, sociaux et éthiques des plantes génétiquement modifiées – La mise en œuvre de la directive européenne 2015/412 ». Cette journée a permis de clarifier le cadre de l’application de cette directive, qui légitime pour la première fois des motifs non seulement scientifiques, mais également socio-économiques, pour qu’un Etat membre de l’Union européenne interdise la culture de plantes génétiquement modifiées. Les items socio-économiques listés dans la directive étant assez vagues, le HCB a remis une recommandation au gouvernement français précisant une méthodologie. S’appuyant sur des travaux de la Commission européenne, l’approche proposée par le HCB consiste en une analyse comparative des impacts socio-économiques de différentes trajectoires (dont la culture d’OGM) pour atteindre un même objectif. Cette méthodologie envisage les risques comme les bénéfices de la culture d’OGM intégrée dans un plus large système de production et de consommation, ainsi que ceux de l’absence de culture d’OGM …


Par DAMAVE Marie-Cécile

6 octobre 2016

Revue Agriculteurs de France

Numéro 224 “filière lait : relever le défi du marché”

Au sommaire de ce numéro 224 :

EDITORIAL

Filière lait : quelles réformes à l’aube de 2020

FORUM

Pour un allègement des normes en agriculture

La disruption digitale… expliquée aux directions générales

Le collaboratif : de nouvelles opportunités de croissance ?

La troisième Révolution agricole

Regards sur … La compensation collective agricole

Bananes européennes : des filières à pérenniser

DOSSIER

Filière Lait : relever le défi du marché

ENTREPRISE

Kevin Camphuis, l’accélérateur des start-up de l’alimentaire

SIAL Paris 2016 : place à l’innovation et au bien-manger

L’Adepta, une association au service de l’export et du « made in France »

L’épargne salariale, qu’est-ce que c’est ?

SAF AGR’IDEES

Des pommes de terre à l’agriculture de précision : une journée dans l’Eure-et-Loir

Bureau délocalisé de saf agr’iDées dans la Manche

Vient de paraître : la solution coopérative

30 septembre 2016

Une idée, un point de vue

Rien ne sert de courir

A lire le rapport 2016 de PricewaterhouseCoopers sur « les coopératives agricoles et le numérique », on constate que le secteur agricole est en retard sur le sujet numérique. Est-ce grave docteur ? Pas forcément. Car ce « retard » pourrait permettre paradoxalement de prendre de meilleures décisions stratégiques, d’effectuer un « leapfrog » (saut de grenouille) pour sauter directement à la solution optimale en évitant de nombreuses impasses. La Corée du Sud par exemple, sous-équipée au niveau télécom dans les années 90, est désormais le pays le plus connecté au monde en super-haut-débit, comptant 20 millions d’abonnés fibre sur 50 millions d’habitants. Pourquoi ? Parce qu’elle a évité d’utiliser notre technologie ADSL, trop limitée en débit, et qu’elle a directement choisi de fibrer tout le pays. Quant à l’Afrique, hier faiblement dotée en infrastructure informatique et internet, elle surinvestit actuellement dans le mobile et sera sans doute, grâce à un « leapfrog », à l’origine des nouveaux usages mobiles de demain.

Le retard est donc potentiellement une chance lorsqu’on a de l’ambition. Les outrances et les écueils peuvent être évités, et en particulier sur un sujet aussi vital pour l’avenir de l’agriculture qu’est la data agricole et son exploitation.

Profitons donc de notre retard pour éviter de subir le même hold-up sur les données personnelles que l’on a vécu depuis 15 ans par les géants américains du numérique. La bonne nouvelle c’est que l’Europe sort enfin de sa torpeur, et nous permet de profiter d’un cadre juridique de protection des données dont on aurait rêvé pour la décennie 2000.

Profitons-en ensuite pour traiter les données personnelles des agriculteurs de manière totalement transparente, éthique, et plus sérieuse que les adresses emails des consommateurs, qui se baladent aujourd’hui partout sans contrôle ni traçabilité.

Profitons aussi de notre retard pour éviter les abus cyniques de position dominante sur les données que l’on constate partout ailleurs. Développons un écosystème ouvert, innovant, profitant à tous plutôt qu’à quelques élus, et qui serve en particulier à créer de la valeur pour les agriculteurs. Car les données consommateurs collectées par les géants du web n’ont pour l’instant jamais créé beaucoup de valeur pour le consommateur, voire sont désormais utilisées par certains pour en détruire.

Et enfin, si on pouvait aussi en profiter pour éviter de revivre dans l’agriculture les dérives totalitaires de la NSA sur les données personnelles, sans avoir à attendre l’émergence d’un lanceur d’alerte agricole type Snowden en bottes, ça ne serait pas mal non plus.

La bonne nouvelle, c’est que toutes ces erreurs numériques sont là, devant nos yeux, et qu’il n’appartient qu’à nous de les éviter pour imaginer et construire des modèles alternatifs…


Par Jérémie WAINSTAIN

28 septembre 2016

Analyses

Innovations technologiques : pour une agriculture plus efficace, plus durable, et mieux comprise

Le 27 septembre 2016 à Bruxelles, se sont tenues deux conférences présentant les avancées et les impacts de deux types de technologies pour l’agriculture d’aujourd’hui et de demain : les biotechnologies d’une part, et l’agriculture numérique et connectée d’autre part. Il s’agissait de la conférence « Unshackling innovation – Will Europe block or unable GM crops ? » organisée conjointement par le PRRI et Europabio au Parlement européen, et de la conférence «Agriculture 4.0 & Smart farming in the cloud – What will the digital future of farming look like ? » organisée par le CEMA à la Représentation permanente de la Bavière auprès de l’Union européenne. Certaines ressemblances et différences étaient frappantes dans les messages délivrés lors de ces deux événements. Aujourd’hui en Europe, les OGM n’ont pas été adoptés par les filières agricoles au niveau de la production, alors que les technologies numériques sont en plein boom, en agriculture comme dans d’autres secteurs. Dans les deux cas, les développeurs et les utilisateurs de ces technologies appellent à davantage de démonstration de terrain, pour plus de visibilité et de compréhension des usages de ces technologies. Biotechnologies et numérique convergent vers une agriculture de précision, plus efficace, plus sobre, plus vertueuse, plus durable, et donc susceptible d’être mieux acceptée par le grand public (optimisation des intrants, gestion des ressources, adaptation au changement climatique). La « smart agriculture » devrait également attirer davantage de jeunes générations parmi les agriculteurs, résolument connectés. Se pose dans ces conditions la question de la politique à mettre en place pour aider cette nouvelle agriculture à se développer, par exemple dans le verdissement de la Politique Agricole Commune…


Par DAMAVE Marie-Cécile

27 septembre 2016

Tribunes

Filière lait : Quelles réformes à l’aube de 2020

Depuis maintenant plus de deux ans, la chute importante du prix du lait a provoqué une crise, qui a mis à mal la trésorerie d’un grand nombre de producteurs laitiers. Des signaux encourageants sont apparus sur le marché mondial depuis cet été.

Pour autant, il est nécessaire que les acteurs de la filière tirent les enseignements de cette crise. En effet si la sortie des quotas et les questions de géopolitique ont contribué à son accentuation, des causes structurelles ne doivent pas être occultées.
Retrouvez l’éditorial de Philippe Faucon dans le numéro 224 de la revue “Agriculteurs de France”

Abonnez-vous à la revue !


Par FAUCON Philippe

16 septembre 2016

Une idée, un point de vue

L’Association Interprofessionnelle de la Banane, pour quoi faire ?

L’Association Interprofessionnelle de la banane (AIB) vient d’être reconnue, composée de trois collèges : la production française, représentée par l’ ASSOBAN (dont les adhérents sont LPG, […]


Par Philippe RUELLE

15 septembre 2016

Analyses

Points clés de l’Etat de l’Union 2016 pour l’agriculture

Le 14 septembre 2016, le Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a prononcé l’annuel discours de l’Etat de l’Union devant le Parlement européen. L’exercice était périlleux dans ce contexte post-Brexit, où le projet européen est mis en cause de toutes parts, et à quelques jours de la première réunion informelle des chefs d’Etat et de gouvernement sans le Royaume-Uni. Plusieurs points de ce discours ont directement concerné le secteur agricole. M. Juncker a d’abord parlé de l’agriculture comme faisant partie du « style de vie » européen, et s’est montré rassurant, en particulier pour les producteurs laitiers. Ensuite, nos start-ups et petites entreprises sont tout particulièrement concernées par les mesures d’accompagnement financier à leur développement annoncées. Dans le domaine économique également, un document de la Commission européenne faisant le point sur ses priorités stratégiques a sèchement tordu le cou aux velléités sécessionnistes récemment exprimées, notamment en France, à l’encontre de la Commission sur les négociations commerciales en cours avec les Etats-Unis. C’est aussi du fonctionnement interne de l’UE qu’il a été question, et du partage des responsabilités entre autorités européennes et des Etats membres, notamment sur les sujets brûlants comme celui des OGM, des perturbateurs endocriniens ou du glyphosate. Enfin, M. Juncker a appelé les Etats membres à être solidaires pour servir une cause commune, celle de la résilience face aux dérèglements climatiques, en appelant chaque Etat membre à ratifier l’Accord de Paris. Il faut dire que sur ce point, les plus grands pollueurs de la planète nous ont devancés : les Etats-Unis et la Chine ont ratifié l’Accord de Paris au moment de la réunion du G20, qui s’est récemment tenu en Chine.


Par DAMAVE Marie-Cécile

12 septembre 2016

Tribunes

Dossier “Mieux intégrer les équidés dans la politique agricole”

©Fotolia.com
Parallèlement au glissement de leurs utilisations vers le loisir et le sport, les équidés ont perdu dans notre société une part de leur qualification d’animaux de rente pour celle d’animaux domestiques de compagnie. L’Union européenne a entériné dans un certain nombre de ses textes et décisions cette évolution.

Saf agr’iDées, en sa qualité de laboratoires d’idées, s’est trouvé être le lieu adéquat pour rappeler que les équidés sont profondément liés au monde agricole et cette nécessité de mieux les intégrer dans notre agriculture, dans les dispositifs de notre politique agricole…

Retrouvez ce dossier dans le numéro 223 de la revue Agriculteurs de France aux pages 12 à 24.

Pour en savoir plus :

Les vidéos de l’agr’iDay “Mieux intégrer les équidés dans la politiques agricoles”
La page dédié à cet événement


Par Saf agr'iDées

2 septembre 2016

Une idée, un point de vue

Une récolte céréalière décevante mais riche d’enseignements

Tandis que les résultats de la récolte céréalière se précisent et confirment l’ampleur des pertes, tant en volume qu’en qualité, chaque professionnel, chaque entreprise cherche dans l’urgence à s’adapter à cette situation pour en limiter les conséquences sur son activité. Pour leur part, les sélectionneurs se contenteront d’analyser les facteurs de réduction des rendements et d’en proportionner les effets. Le travail d’amélioration des plantes consiste à adapter les variétés à leur environnement économique (marchés, filières), agronomique (parasitisme, maladies, sol), et climatique. Après le choquant rappel de cette année, la première question qui se pose est celle de la résilience, de la rusticité des variétés modernes. En d’autres termes, l’amélioration des plantes a-t-elle fait fausse route?

Pour répondre à cette interrogation, l’INRA, le GEVES[1], et les instituts techniques agricoles tels qu’Arvalis, l’Institut technique de la betterave ou Terres Innovia, mènent régulièrement des expérimentations pour analyser le comportement des variétés proposées par les obtenteurs. Les conclusions sont claires : quelle que soit l’espèce considérée, les variétés modernes sont à la fois plus productives, de meilleure qualité industrielle et résistent mieux aux aléas climatiques.

Dans le cas du blé, l’amélioration génétique a permis aux rendements de progresser de 0,9% par an depuis les années 1980, tout en renforçant la résistance aux maladies et aux parasites (l’écart entre rendement des blés traités et non traités s’est réduit de 0,4 quintal par an), et en élevant la qualité industrielle : 80% des variétés de blé sont aujourd’hui panifiables contre seulement 20% en 1978. Dans le cas du maïs, les rendements ont progressé parallèlement à la tolérance à la sécheresse. Pour le tournesol, les rendements ont augmenté de plus de 40% en 30 ans, et sont devenus plus stables.

En dépit des conditions extrêmes de cette campagne, nous sommes confortés dans les voies et les technologies que nous utilisons. Ce travail d’amélioration des plantes sera d’autant plus efficace que nous aurons accès aux biotechnologies qui font déjà leurs preuves en santé humaine. Nous pourrons alors mieux contribuer au progrès tant agricole que sociétal.

Rappelons enfin que les semences s’insèrent dans un corpus large d’outils dont disposent les agriculteurs et que la génétique n’est pas la seule solution ! Elles ne peuvent, à elles seules, pallier tous les aléas, amplifiés par les dérèglements climatiques. Pour atténuer leurs impacts sur la production agricole, les agriculteurs français doivent disposer d’une large palette de solutions qu’ils sauront utiliser dans le respect de contraintes réfléchies et proportionnées.

Souhaitons que cette séquence douloureuse pour notre agriculture nous rappelle ces quelques enseignements. Nous pourrons alors profiter dans toutes les circonstances de l’apport des innovations.

Régis Fournier est président de l’Union Française des Semenciers

[1] Groupe d’Etude et de contrôle des Variétés Et des Semences : organisme officiel constitué par l’INRA, le Ministère en charge de l’Agriculture et le GNIS (interprofession des semences) assurant l’expertise sur les nouvelles variétés végétales et l’analyse de la qualité des Semences.


Par Régis FOURNIER

4 août 2016

Une idée, un point de vue

Une moisson atypique, et pourtant…

Les céréaliers français subissent une moisson catastrophique en rendements, alors que dans d’autres pays européens et chez de grands pays producteurs mondiaux la situation est meilleure : aucune amélioration sur les prix ne paraît donc prévisible comme élément compensateur. L’équilibre financier de ces cultures n’en sera que plus dégradé encore, après une année de rendements records accompagnés de prix régulièrement orientés à la baisse. Il est vraisemblable que des défauts de trésorerie impacteront les entreprises agricoles, et des mesures d’accompagnement sont déjà en cours de réflexion….


Par BONDUELLE Damien

27 juillet 2016

Analyses

Les engagements commerciaux de l’UE progressent lentement et moins sûrement

L’Union européenne (UE) est impliquée à la fois dans des négociations multilatérales au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et dans un grand nombre de négociations commerciales bilatérales. Ces engagements ont des conséquences sur la politique intérieure de l’UE. C’est le cas des réformes de 1992 et de 2003 de la Politique agricole commune (PAC), influencées par les engagements pris au GATT puis à l’OMC. Des accords bilatéraux et régionaux de libre-échange complets et approfondis ont pris le relais des négociations multilatérales, aujourd’hui dans une impasse. Ce mois de juillet 2016 marque le début de la présidence slovaque du Conseil européen, pour qui la signature de l’accord avec le Canada (le CETA) est une priorité. De nature mixte sur proposition de la Commission, sa ratification devrait dépendre des votes des Parlements européen et de chacun des 28 Etats membres, ce qui devrait prendre plusieurs années. La 14e ronde de négociations entre l’UE et les Etats-Unis (le TTIP) s’est tenue mi-juillet et n’a pas porté sur les produits sensibles, dont les Indications géographiques, un point de désaccord notoire. En revanche, elle a été l’occasion pour les deux parties de mettre sur la table plusieurs propositions, dont une par la Commission sur le climat. Elle vise à rendre cohérents les engagements commerciaux et d’investissement avec ceux pris lors de l’Accord de Paris lors de la COP21 en 2015. Enfin, la sortie du Royaume-Uni de l’UE devrait être un facteur supplémentaire de ralentissement des négociations du TTIP, en plus des échéances électorales des prochains mois. Le marché européen dépourvu du Royaume-Uni perd en effet de son attractivité pour les Etats-Unis, puisque ce pays représente aujourd’hui un quart des exportations américaines vers l’UE.


Par DAMAVE Marie-Cécile

22 juillet 2016

Revue Agriculteurs de France

Numéro 223 « Et si les équidés étaient mieux intégrés dans la politique agricole ? »

Au sommaire de ce numéro 223 :

EDITORIAL

Le monde du cheval, à la croisée des cultures

FORUM

Des entreprises agricoles face aux marchés

L’année 2015 de saf agr’iDées en vidéo

Du producteur spéculateur au gestionnaire de risque

Produits agricoles : une offre abondante et une demande asiatique en hausse

Meunerie : de nouvelles ambitions

Regards sur … l’Observatoire des espaces naturels agricoles et forestiers

Les rôles des outils numériques, actés par les instances internationales

Technologies Clés 2020

DOSSIER

Mieux intégrer les équidés dans la politique agricole

ENTREPRISE

Loi Sapin II : bientôt davantage de prérogatives pour les Safer

DAREGAL, leader mondial des herbes aromatiques surgelées

SAF AGR’IDEES

Moutarde, fleurs comestibles et tapis horticoles : l’innovation au cœur de l’Eure-et-Loir

Entreprise du Patrimoine Vivant : la Tonnellerie de Champagne

Les arts équestres, symboles des relations entre l’homme et le cheval

Appel à contributions : 150 idées pour la réussite de nos agricultures !

20 juillet 2016

Analyses

Bonne santé des exportations agro-alimentaires européennes

L’Union européenne (UE) est le premier exportateur mondial de produits agro-alimentaires, d’une valeur de 129 milliards €, juste avant les Etats-Unis. En 2016, les exportations restent élevées, en particulier grâce aux bons résultats enregistrés pour les vins et spiritueux et la viande de porc. Les exportations de ce produit ont été très impactées par les restrictions russes à l’importation imposées en 2014, mais l’UE a su réorienter ses expéditions vers d’autres destinations, et en particulier la Chine. En 2015 et pendant les premiers mois de 2016, les exportations européennes de viande de porc vers la Chine ont beaucoup progressé, profitant de la demande croissante de ce pays et des prix compétitifs des produits européens bénéficiant de l’opération de stockage privé. Malheureusement, les industriels français n’en ont pas profité.


Par DAMAVE Marie-Cécile

12 juillet 2016

Analyses

Perspectives agricoles 2016-2025 OCDE/FAO

Chaque année au mois de juillet, paraissent les perspectives agricoles de Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organisation, ou FAO). La dernière publication vient de paraître pour la période 2016-2025. Pendant cette nouvelle décennie, la demande mondiale devrait continuer à progresser, mais plus lentement qu’auparavant. En effet, les revenus des habitants des pays émergents augmentent moins vite que par le passé et la croissance économique mondiale ralentit. La demande devrait être la plus dynamique pour les produits animaux (viande, poisson, produits laitiers), et donc pour les cultures entrant dans leur rations. Intensification de la production (augmentation des rendements végétaux et animaux) et développement des échanges commerciaux sont identifiés comme les deux principaux leviers permettant de répondre à la demande mondiale croissante. De manière surprenante, cette étude tient peu compte des impacts des changements climatiques sur les niveaux de productivité attendus. Les rendements, qui doivent nécessairement augmenter pour permettre à l’offre de suivre la progression de la demande mondiale, seront pourtant sous forte pression des changements climatiques, et souvent dans des régions du monde déficitaires en denrées agricoles et agroalimentaires.


Par DAMAVE Marie-Cécile

5 juillet 2016

Analyses

Agrimonde-Terra : deux scénarios permettraient de nourrir l’humanité en 2050

Le 24 juin 2016, le CIRAD et l’INRA ont présenté à Paris leur grande étude prospective conjointe “Agrimonde-Terra”, qui propose différents scénarios d’usages des terres à l’horizon 2050 pour nourrir l’humanité. L’approche est systémique. A partir des évolutions possibles des facteurs externes (contexte international, régimes alimentaires, changements climatiques) et des systèmes d’usage des terres (relations entre mondes rural et urbain, structures agricoles, systèmes de production végétale et animale, systèmes forestiers), l’étude envisage quatre scénarios différents. Deux d’entre eux seulement permettraient de garantir la sécurité alimentaire mondiale, faisant appel à des pratiques d’intensification durable de la production agricole sur l’agroécologie : dans le premier scénario, la pression de la demande est réduite par la répartition des populations dans des villes de tailles moyennes, développées en réseau avec les espaces ruraux. Dans le second scénario, la pression de la demande est réduite grâce à une modification en profondeur les régimes alimentaires, grâce aux incitations des politiques publiques en faveur de régimes plus sains.


Par DAMAVE Marie-Cécile

5 juillet 2016

Une idée, un point de vue

Cultivons nos sols mais aussi nos cerveaux !

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE), dans sa régulière publication sur l’état de la France, pointait, entre autres régressions, notre mauvais score sur la part de notre budget consacrée à la recherche.

Avec seulement 2,26%, nous sommes encore très loin de l’objectif de la Stratégie de Lisbonne qui stipulait que les Etats européens devaient y investir 3% de leur PIB. La France est à la traîne en la matière, sa part dans les publications scientifiques internationales et dans les demandes mondiales de brevets diminue de manière inquiétante. Sa compétitivité est en conséquence écornée. Dans le même temps, le Président de la République, sous la pression de tous nos prix Nobel, renonçait finalement à de nouvelles coupes qui étaient bel et bien programmées dans le budget de la recherche publique.

La recherche privée demeure encore très loin des objectifs de Lisbonne. Notre tissu d’entreprises est hésitant ou, pour les plus modestes dans l’incapacité, faute de soutiens, d’investir pour notre avenir (les investissements de R&D des entreprises françaises ont progressé presque trois fois moins vite que ceux de l’ensemble des entreprises européennes depuis 2005). En outre les partenariats du privé avec la recherche publique est loin de faire consensus.

La société civile, elle, est de plus en plus frileuse vis-à-vis des innovations et, en partie par manque d’information et de transparence, doute de la science et finalement remet en cause le bien-fondé des nouvelles technologies. Les élus se fondent dans la masse des opinions, agissent au coup par coup en réaction à tel ou tel incident, certains cèdent au populisme et finalement, au lieu d’assumer des choix forts pour l’avenir de notre société, laissent, sur ces questions, les divers acteurs s’opposer frontalement. Se rajoute à cela les actions de celles et ceux qui dénoncent le profit de certaines entreprises innovantes en associant les attentes « capitalistes » de leurs actionnaires à des innovations produites qui, par assimilation négative, seraient néfastes aux humains ou à leur environnement.

Tout ceci interpelle et finalement laisse en suspens une question : ne serions-nous pas opposés au progrès technique ? Ne serions-nous pas en train de remettre en cause un des piliers de notre développement depuis un siècle ? Ne serions-nous pas en train d’hypothéquer la compétitivité de notre pays et en particulier celle de notre agriculture ? Cultivons nos sols mais aussi nos cerveaux ! Dans un tel contexte la culture scientifique ne devrait-elle pas devenir une priorité stratégique de notre pays afin que chacune et chacun puisse, en toute connaissance de cause, assumer ses choix de vie et contribuer à l’élaboration d’un modèle de société porteur d’épanouissement pour tous ?

Gérard MATHERON est administrateur de saf agr’iDées


Par MATHERON Gerard

4 juillet 2016

Tribunes

Rouvrir le chantier de la cessibilité du bail rural

L’abandon du principe d’ordre public d’incessibilité du bail rural pourrait permettre l’essor du fonds agricole, favoriser la reconnaissance de l’entreprise agricole, faciliter sa transmission hors cadre familial et ouvrir la voie à de nouvelles formules d’installations.

Il y a dix ans déjà, la loi d’orientation agricole du 5 janvier 2006 était adoptée et, avec elle, l’idée de faire évoluer les exploitations agricoles vers une démarche d’entreprise. Dans cette perspective, le législateur a voté la création de deux nouveaux outils, le fonds agricole et le bail cessible ..

Retrouvez cet article de Jean-Baptiste Millard à la page 23 du numéro 222 de la Revue « Agriculteurs de France ».

Abonnez-vous à la Revue !


Par Jean-Baptiste MILLARD

27 juin 2016

Analyses

Réduire les pertes et gaspillages alimentaires des villes

L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) vient de publier une étude proposant trois grands scénarios prospectifs pour réduire les pertes et gaspillages alimentaires selon les contextes d’évolution urbaine. Ce travail est original car il choisit trois scénarii d’urbanisation différents comme points de départ : poursuite de la métropolisation actuelle, émergence de villes moyennes en réseau, ou désurbanisation.


Par DAMAVE Marie-Cécile

17 juin 2016

Une idée, un point de vue

Saf agr’iDées, un réseau qui se renouvelle

C’est avec grand plaisir que j’ai pu assister le 9 juin dernier à l’AG de saf agr’iDées, dont le rapport d’activité 2015 a parfaitement reflété la variété et la richesse des travaux ! Aux côtés de nos équipes, l’implication des administrateurs et des adhérents de notre think tank y est fortement perceptible. Tout comme la volonté de mettre des expertises complémentaires au service de nos secteurs ! Et c’est donc avec beaucoup de fierté (et un peu de tristesse aussi) qu’après avoir été pendant 7 ans membre du Conseil d’administration et du Bureau, je passe le relais et laisse la place à de nouveaux administrateurs (et administratrices !) qui sauront j’en suis sûr, dans la nouvelle équipe conduite par le président Damien Bonduelle, porter avec dynamisme nos réflexions !

ofre IAAEngagé notamment au sein du Groupe de travail Alimentation de saf agr’iDées je souhaite en tant qu’adhérent actif poursuivre et accompagner nos réflexions, encourager d’autres adhérents à nous rejoindre. Nous savons combien nos filières agricoles et agro-alimentaires sont à un tournant, face aux marchés, face aux nouvelles attentes des consommateurs aussi.

“Regarder vers l’avenir, c’est la nature de notre think tank !” a déclaré Damien Bonduelle en conclusion de notre Assemblée du 9 juin. Saf agr’iDées est en effet un formidable réseau, qui a su, sous l’impulsion de Laurent Klein, s’épanouir et se renouveler sans cesse.

Je continuerai à en être le fier ambassadeur !

Gérard Laloi


Par Gerard LALOI

17 juin 2016

Une idée, un point de vue

Du droit de la plantation de la vigne à l’autorisation de plantation viticole

Au 1er janvier 2016, le régime des autorisations est entré en vigueur : il se substitue à celui des anciens droits de plantation mis en place, en France il y a plus de 60 ans et pour la première fois, au niveau communautaire, il y a près de 45 ans.

Retrouvez cet article de Me Bernard Peignot aux pages 24 à 27 du numéro 222 de la Revue “Agriculteurs de France”.


Par Saf agr'iDées

10 juin 2016

Rapports

Rapport d’activité 2015

Saf agr’iDées a fait le choix cette année de présenter son rapport d’activité en format vidéo, venez faire connaissance avec les acteurs qui ont contribué aux travaux de notre think tank !


Par Saf agr'iDées

3 juin 2016

Une idée, un point de vue

Les entreprises agroalimentaires face à leurs marchés présents et futurs

Il est toujours intéressant de comparer. Et lorsque l’on s’interroge sur les différences entre les entreprises de l’agroalimentaire (IAA pour Industries Agroalimentaires) et celles des autres secteurs, plusieurs traits apparaissent.

A l’une des extrémités de la chaîne, la production agricole est fluctuante, incertaine, et à l’autre, la consommation est plutôt stable en volume et en prix. Les marchés sont donc soumis à rude épreuve puisque tant bien que mal il faut faire entrer, dans la filière, ce qui est produit dans le champ. Le stockage joue un rôle de tampon, mais il a une capacité limitée. Autre fait marquant, une partie de l’agroalimentaire est, au moins en France, attachée au concept de terroir ou plus généralement aux traditions. Les agriculteurs comme les industriels ont su valoriser au mieux les productions d’un territoire. Ce concept de valorisation n’est pas partagé dans les autres industries qui cherchent à satisfaire les consommateurs, sans cet ancrage historique. On dit souvent que les IAA poussent leurs produits vers le consommateur (« push »), alors que les autres secteurs sont en mode « pull » (on attire le consommateur vers le produit). De nouvelles entreprises font leur apparition dans certains secteurs des IAA en mode « pull ». Au Japon, Toshiba produit ainsi par exemple des salades à la demande : car son mode de production n’est pas soumis aux aléas climatiques. Elle peut récolter de manière flexible, en fonction de la demande…


Par Olivier FOURCADET

3 juin 2016

Analyses

Cultures génétiquement modifiées : conclusions des Académies américaines

Les Académies nationales américaines des sciences, de l’ingénierie, et de médecine viennent de publier une étude de près de 400 pages sur les expériences passées et les perspectives à venir des plantes génétiquement modifiées : « Genetically Engineered Crops : Experiences and Prospects ». A la lecture de ce rapport, on comprend que si la grande majorité des OGM cultivés aujourd’hui aux Etats-Unis sont restreints à trois espèces de grandes cultures (soja, maïs, cotonnier) et deux caractères (tolérance herbicide et résistance ravageur), cette situation est loin de celle qui avait été imaginée par les chercheurs depuis les années 1980 et l’émergence de la transgénèse, technique qui permet d’obtenir des plantes génétiquement modifiées. Toujours est-il que les Académies américaines concluent, avec vingt ans de recul sur la culture à grande échelle de maïs, soja et cotonniers tolérants à un herbicide et/ou résistants à un ou des insectes ravageurs : pas d’impact négatif sur la santé et l’environnement, pas d’augmentation des rendements, mais réduction des pertes de récoltes et de la consommation d’insecticides, et effet bénéfique pour les agriculteurs. Actuellement, la diversification des techniques de génie génétique et la meilleure connaissance fine du génome (génomique) permettent de diversifier les espèces et les caractères travaillés en amélioration des plantes : répondre aux enjeux du changement climatique ou améliorer leurs qualités nutritionnelles en particulier. Ces conclusions vont dans le même sens que nos travaux sur ces sujets (voir la note « Semences : une pépite française, des concentrés de valeurs » et l’agr’iDébat « La génétique, source de progrès continu en agriculture »).


Par DAMAVE Marie-Cécile

27 mai 2016

Tribunes

Dossier “Agriculture et ruralité : la parole aux régions”

Crédit photo : S-Lehuard
Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) a confié de nouvelles compétences aux 13 nouvelles Régions qui ont remplacé les 22 anciennes régions. Leur rôle est renforcé. Elles sont désormais en charge de la coordination sur leur territoire de toutes les actions en faveur de l’économie et de l’animation des pôles de compétitivité. La loi NOTRe redéfinit également les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Comme l’avaient souligné il y a presque un an les participants de la conférence organisée par saf agr’iDées sur ce thème, les incertitudes liées à cette réforme et les enjeux qui en découlent sont importants pour les filières agricoles et agroalimentaires. Dorénavant, pour les entreprises, pour les élus et les personnels des nouveaux Conseils régionaux, comme pour ceux des organisations professionnelles ou consulaires, ce sont de nouveaux liens à tisser pour construire ensemble des politiques publiques les plus adaptées aux besoins des entreprises et des habitants de nos territoires.

Retrouvez ce dossier pages 12 à 16 dans le numéro 222 de la Revue Agriculteurs de France.


Par Saf agr'iDées

26 mai 2016

Analyses

Cyclope 2016 : en attendant le choc des demandes indienne et africaine

A l’occasion de la sortie du trentième rapport Cyclope le 24 mai 2016, une conférence a été organisée à Paris pour faire le bilan de trente années de mondialisation des marchés. Les intervenants étaient les auteurs de certains chapitres de ce rapport, ainsi que des personnalités du monde économique. Pour eux, la période de prix de marchés élevés est belle et bien terminée, et nous sommes dans une phase de prix durablement bas : nous sommes passés d’une situation de rareté à une situation d’excédents. Résultat, les prix baissent et les stocks s’accumulent, puisque le rythme de production est supérieur à celui de la consommation mondiale. La Chine, principal moteur de la demande internationale, a sérieusement commencé à puiser dans ses stocks stratégiques de céréales, poudre de lait et viande de porc en particulier, ce qui a limité ses importations. Le choc de la demande attendu pour tirer les prix à la hausse devrait venir de l’émergence de l’Inde et des pays du continent africain. Ces derniers, très riches en matières premières, construiront notamment leur développement en exploitant et utilisant eux-mêmes leurs matières premières au lieu de les exporter.


Par DAMAVE Marie-Cécile

13 mai 2016

Revue Agriculteurs de France

Numéro 222 “Agriculture et ruralité : la parole aux régions”

Au sommaire de ce numéro 222 :

EDITORIAL

FORUM

La génétique, source de progrès continu en agriculture

La loi biodiversité figée par le principe de non-régression du droit

En 2016, repenser la définition des think tanks

Priorité à la compétitivité, la durabilité, la productivité et la résilience des entreprises agricoles et alimentaires

Regards sur … L’alimentation intelligente

Agriculture durable : bientôt une norme made in USA

L’agriculture, au service des Objectifs de Développement Durable

DOSSIER

Agriculture et ruralité : la parole aux régions

ENTREPRISE

Créer la transmissibilité des exploitations agricoles

Lait : une crise de surproduction

La transformation numérique, moteur du changement en agriculture

L’innovation et l’exportation, clés de la croissance des IAA en 2015

« Entrepreneurs + engagés », la marque collective des PME

Entreprises agroalimentaires : Oser pour grandir

Rouvrir le chantier de la cessibilité du bail rural

Du droit de plantation de la vigne à l’autorisation de plantation viticole

SAF AGR’IDEES

TTIP/TAFTA : la France prétend bloquer les négociations au nom de ses valeurs

AOC, AOP : la rencontre entre marque, territoire et patrimoine culturel

Pédagogie du « Bien manger »

20 dossiers pour construire la Bretagne

Les agriculteurs à la reconquête du monde

13 mai 2016

Une idée, un point de vue

Ecrivons ensemble l’avenir de nos agricultures !

En charge de saf agr’iDées depuis sept ans, Laurent Klein a souhaité passer le relais de la présidence après en avoir dynamiquement porté son évolution en think tank reconnu pour la qualité de ses expertises, permettant à tout acteur impliqué dans les enjeux de ce 21ème siècle d’exprimer talents et potentialités. Qu’il en soit fortement et chaleureusement remercié : les retours de toute nature nous montrent que cette orientation était attendue et qu’elle offre une nouvelle perspective pour nos entreprises.

Récemment élu par le conseil d’administration, je prends le relais de Laurent avec l’intention de pérenniser cette orientation, de veiller au maintien de saf agr’IDées au service du progrès en agriculture et en restant attentif à ce que le think tank reste une force de propositions dont nos filières ont tant besoin !

Plein d’enthousiasme pour ce projet, je compte vous faire participer de plus en plus activement en encourageant votre présence active à nos groupes de travail et votre participation à nos réflexions en général, dans le but de générer les actions prochaines qui permettront de construire l’avenir de nos secteurs.

L’équipe de saf agr’iDéees s’est renforcée régulièrement durant ces sept dernières années, apportant de nouvelles compétences pour accompagner les experts extérieurs qui contribuent à nos travaux et nous aident à concrétiser nos débats. Cette équipe a besoin d’une plus grande participation des acteurs de terrain, issus des entreprises agricoles et de leurs filières, de façon à répondre à leur propre attente.

Faire de toutes celles et tous ceux qui suivent nos travaux des acteurs de l’expertise, c’est aussi le but de l’appel à contribution que nous lançons aujourd’hui. En 1867 était créée la première organisation agricole française, la Société des Agriculteurs de France (SAF). L’an prochain en 2017, saf agr’iDées célèbrera ce 150ème anniversaire. A cette occasion nous vous proposons de devenir avec nous les acteurs de l’expertise en participant à la rédaction d’un ouvrage original, regroupant 150 idées et propositions pour la réussite de nos agricultures en France. Un livre fédérateur qui donnera nous l’espérons une impulsion nouvelle pour souligner les potentialités de nos agricultures !

Damien BONDUELLE, Président de saf agr’iDées


Par BONDUELLE Damien

4 mai 2016

Analyses

TTIP/TAFTA : fantasmes nationaux, enjeux mondiaux

La 13e ronde de négociations du Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (Transatlantic Trade and Investment Partnership – TTIP), aussi appelé TAFTA (Transatlantic Free Trade Agreement), s’est tenue du 25 au 29 avril 2016 à New York. A cette occasion, la tension est montée d’un cran chez les politiques, dans les médias et relais d’opinion. Jusqu’au durcissement de la position française qui pose clairement l’option d’un arrêt des négociations si ses valeurs et ses principes ne sont pas respectés. C’est une forte pression sur les négociateurs de la Commission européenne…


Par DAMAVE Marie-Cécile

22 avril 2016

Analyses

FAO : vers des systèmes agricoles plus résilients face au climat

L’agriculture est par essence soumise à de nombreuses incertitudes et risques. Le changement climatique les renforce et met en danger la sécurité alimentaire mondiale. Pour y voir plus clair, la FAO a récemment publié un document d’une centaine de pages intitulé « Climate change and food security: risks and responses » qui brosse le tableau des impacts du changement climatique sur l’agriculture et propose différentes voies d’adaptation et de résilience…


Par DAMAVE Marie-Cécile

20 avril 2016

Tribunes

Le contrôle des structures a son rescrit !

Une ordonnance du 10 décembre 2015 est venue compléter la partie législative du code rural consacrée au contrôle des structures en y intégrant une procédure de rescrit, permettant aux chefs d’entreprise agricole de connaître la position de l’administration quant aux conditions de soumission de leur projet à la réglementation du contrôle des structures…


Par Jean-Baptiste MILLARD

20 avril 2016

Une idée, un point de vue

Pédagogie du « bien-manger »

Bien manger, cela s’apprend et prend du temps. Bien choisir ce qui va composer son panier d’achat puis son assiette, bien s’informer sur les produits, cela prend du temps aussi, mais de plus en plus de consommateurs semblent vouloir relever le défi. Les évènements consacrés à notre alimentation se multiplient d’ailleurs en ce printemps 2016, tout comme les « Unes » des magazines vantant nos chers terroirs ou décryptant le phénomène « Food », qui fait tant rêver les marques en mêlant retour aux saveurs, nouvelles technologies et personnalisation du rapport aux nourritures.
L’offre se diversifie, la concurrence entre acteurs traditionnels fait rage, les modes de vie changent, la crise réduit les budgets et encourage de nouvelles formes d’approvisionnement plus variées, voire complémentaires. Nos entreprises agricoles, notre industrie agro-alimentaire sont assurément à un tournant, et aucun maillon de la chaîne n’est épargné : production, transformation, conditionnement et marketing, distribution…
Les consommateurs du 21ème siècle que nous sommes, à la fois surinformés et désorientés, souvent paradoxaux dans nos choix alimentaires, se retrouvent toutefois par la même quête de bon sens et de plaisir, comme le montre encore une récente étude Kenwood-Ipsos, …à condition bien-sûr de pouvoir accéder à cette culture alimentaire ! C’est tout l’objet de la dernière intervention de saf agr’iDées le 6 avril dernier lors d’un déjeuner débat organisé par le Club de la Table Française, où notre Note d’analyse et nos propositions ont rejoint les ambitions pédagogiques des organisateurs et des participants, bien décidés à démocratiser l’accès au goût, à favoriser chez les plus jeunes un rapport apaisé et éclairé à l’alimentation et à sensibiliser nos élus à cette urgence éducationnelle !
La dernière édition de l’évènement « Food morning » le 12 avril dernier à Paris, intitulée « Démocratie du goût », va aussi dans ce sens. Citons pour finir l’un de ses organisateurs, Thierry Jadot (CEO de Dentsu Aegis Network) : « La France a dans sa raison d’être l’élévation de l’art culinaire au rang de culture populaire. Elle se targue de la rendre accessible à tous et cherche à contribuer à éduquer la planète à se nourrir de façon plus responsable et plus écologique. » Une ambition forte, qui nécessite l’implication de tous les acteurs de la société.

Gérard LALOI, administrateur de saf agr’iDées


Par Gerard LALOI

8 avril 2016

Points clés

De G. à D. : Gilbert Michel, Gérard Matheron, Jean-Pierre Bidanel, Bernard Chevassus-au-Louis, Marie-Cécile Damave, Martial Marguet, Christophe Derrien, Agnès Ricroch, Marcel Kuntz et Jean-Christophe Debar.

POINTS CLES de l’agr’iDébat “La génétique, source de progrès continu en agriculture”

Notre agr’iDébat du 5 avril 2016 a réuni divers acteurs de la recherche, de la production et de la transformation pour une après-midi dédiée au continuum des progrès génétiques des plantes cultivées et des animaux d’élevage au service de l’Homme et en réponse aux enjeux d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Nous vous donnons la possibilité de voir ou revoir ces débats via notre rubrique Vidéos : https://www.safagridees.com/retour-en-videos-sur-lagridebat-du-5-avril-2016-la-genetique-source-de-progres-en-agriculture/


Par DAMAVE Marie-Cécile

8 avril 2016

Une idée, un point de vue

Science et société : recollons les morceaux !

Malgré un continuum dans le progrès de la science, des savoirs et de la connaissance, les modes de production qui ont avec succès assuré la modernisation, la productivité et la compétitivité de notre agriculture au cours du 20e siècle sont aujourd’hui mis en cause et taxés de productivisme.

L’amélioration génétique des plantes cultivées et des animaux d’élevage, ancestral, efficace et incontournable levier de l’amélioration des productions agricoles, une des clés de la satisfaction de nos demandes alimentaires, en est un exemple.

Aggravé par le changement climatique, le même besoin impératif de sécurité alimentaire est ailleurs : en Afrique notamment. Les enjeux de sécurité alimentaire sont devenus des enjeux de sécurité tout court.

Comment y parvenir lorsque le continuum scientifique est aujourd’hui rompu par les controverses d’acteurs en quête de sens ? Communiquons pour redonner confiance en la recherche, au développement et en une production agricole durable. Intégrons les outils modernes de la génétique dans la boîte à outils des agriculteurs et des éleveurs et développons la culture scientifique dans notre pays, qui en manque cruellement !

Notre think tank a justement voulu poser ces problématiques le 5 avril dernier et a apprécié la diversité des points de vue exprimés, côté intervenants et côté public.


Par MATHERON Gerard

7 avril 2016

Tribunes

Volatilité des prix : une réalité à gérer

Auditionné par la Commission des affaires économiques du Parlement européen, le 23 février 2016, Patrick Ferrère revient sur son expertise quant à la volatilité des prix en agriculture.


Par FERRERE Patrick

5 avril 2016

Analyses

Stratégie commerciale européenne et TTIP : quête de sens et avancées récentes

La nouvelle stratégie européenne en matière de commerce et d’investissement est présentée dans un document intitulé « Le Commerce pour tous – vers une politique de commerce et d’investissement plus responsable », paru fin 2015. Y sont déclinés non seulement le rôle de levier de croissance économique des échanges et des investissements, comme on pouvait s’y attendre, mais aussi le renforcement de la transparence des négociations commerciales et leur cohérence avec les valeurs chères aux Européens. C’est clairement une réponse aux attentes et craintes sociétales qui se sont exprimées parfois violemment ces dernières années, attisant la controverse sur le TTIP en particulier. Plus spécifiquement sur ces négociations transatlantiques (TTIP), la Commission européenne a effectivement accentué sa communication à la suite de la 12e ronde de négociations de février dernier, en rendant public un certain nombre de documents. Ceux-ci clarifient l’état des négociations et les positions européennes…


Par DAMAVE Marie-Cécile

24 mars 2016

Analyses

Interdire la cession onéreuse des contrats lait : un refus des réalités économiques

Le projet de loi Sapin II prévoit d’interdire la cession à titre onéreux des contrats de vente de lait de vache. La proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire adoptée par le sénat le 23 mars dernier en fait de même. Une nouvelle occasion manquée de donner corps au fonds agricole.


Par Jean-Baptiste MILLARD

24 mars 2016

Une idée, un point de vue

La loi biodiversité figée par le principe de non régression du droit

Le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages occupe le devant de la scène parlementaire et médiatique depuis quelques mois maintenant. Au fil des lectures parlementaires, le texte s’est construit autour de mesures fortes telles que la création de l’Agence nationale de la biodiversité, l’organisation de la compensation écologique et l’interdiction des néonicotinoïdes. Toutes ces mesures ont fait l’objet de débats parfois très vifs qui devront se poursuivre lors de la seconde lecture de ce projet de loi devant le Sénat et, dès le 3 mai, devant sa commission d’aménagement du territoire. Mais si l’essentiel de la loi n’était pas là ?

L’Assemblée Nationale, en seconde lecture du texte, a ainsi décidé que devrait figurer (aux côtés des principes de précaution, de prévention, de participation du public, et de pollueur/payeur) le principe de non régression du droit “selon lequel la protection de l’environnement, assurée par les dispositions législatives et réglementaires relatives à l’environnement, ne peut faire l’objet que d’une amélioration constante.” Ce nouveau principe, en réalité une valeur, exprime une ambition politiquement louable mais qui, inscrit dans le droit, pourra se révéler redoutable pour la dynamique des évolutions. L’expérience du principe de précaution montre comment un simple principe peut se transformer en valeur refuge de toute une société.

Si l’essentiel à retenir était donc plutôt dans les valeurs que véhiculent ce projet de loi ? Valeurs que le droit de l’environnement comme à son habitude transforme en principes de droit de l’environnement. Comme l’a déclaré la ministre de l’Environnement et de l’Energie Ségolène Royal : « Le concept de biodiversité dit-on est complexe. Aussi ce projet de loi s’appuie-il sur des valeurs que je veux comprises par tous. […] la première de ces valeurs est la solidarité écologique (reconnue aujourd’hui par le projet de loi) fondée sur la prise en compte des écosystèmes et des innombrables services qu’ils nous rendent […] la deuxième valeur est le principe Éviter, réduire, compenser.[…] le projet de loi permet une nouvelle alliance entre l’homme et la nature.” (Voir également les travaux de l’Académie sur ce sujet).


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

24 mars 2016

Analyses

Marchés laitiers : bilan 2015 et orientations 2016

Morosité sur les marchés laitiers en 2015 : l’offre mondiale a surpassé la demande, provoquant la chute des prix et l’accumulation des stocks (en particulier de poudre de lait écrémée dans l’UE). La hausse de la collecte européenne a contribué à ce déséquilibre, face à la fermeture du marché russe et au ralentissement de la demande chinoise. Dans l’UE, la hausse de la production laitière n’est pas seulement le résultat de la sortie des quotas. Elle avait augmenté bien avant (+10% depuis 2007). Les autres pays producteurs (Nouvelle Zélande et Etats-Unis) ont augmenté plus fortement leur collecte que l’UE en 2015. Quant à la demande, le ralentissement des importations chinoises a été particulièrement significatif en poudre grasse et en poudre de lait écrémée. Notons à l’inverse la bonne tenue de la demande de beurre, particulièrement dynamique aux Etats-Unis. Les exportations européennes de ce produit ont donc progressé sensiblement. En 2016, la production laitière européenne devrait continuer à alimenter les stocks de poudre de lait écrémé, et les bas prix du pétrole devraient limiter la demande en produits laitiers des pays producteurs de pétrole. En revanche, la Chine revient peu à peu sur les marchés.


Par DAMAVE Marie-Cécile

24 mars 2016

Tribunes

Dossier “Vers une agriculture et une alimentation citoyennes”

Quelle place la société entend-elle donner à l’agriculture et à l’agro alimentaire français, alors qu’au sein des filières des débats s’instaurent sur la répartition de la valeur ajoutée ? Côté consommateurs, le capital confiance n’est cependant pas entamé. Toujours demandeurs d’une agriculture de qualité, plus saine et transparente, les Français veulent aussi bénéficier de productions de proximité et d’une diversité de produits agroalimentaires toujours plus vaste…


Par Saf agr'iDées

11 mars 2016

Revue Agriculteurs de France

Numéro 221 “Vers une agriculture et une alimentation citoyennes”

Au sommaire de ce numéro 221 :

EDITORIAL

Connaître, expliquer, respecter : les clés d’une alimentation citoyenne

FORUM

Plateformisation de l’agriculture : nouveaux services, nouvelles perspectives
Réforme territoriale : des défis urgents à relever
« Agriculture et monde agricole »
Regards sur … le pacte Agri-Ethique
Le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition
50 idées reçues sur l’état du monde
Semaine Verte de Berlin : comment nourrir les villes ?

DOSSIER

Vers une agriculture et une alimentation citoyennes

ENTREPRISE

Volatilité des prix : une réalité à gérer
Bioéconomie : enjeux d’un concept émergent
L’accessibilité à l’information, clé d’une commercialisation réussie
De la ferme à la fourchette, l’agriculture numérique se met en marche
Le contrôle des structures a son rescrit !
Prix National de la Dynamique Agricole et de la Pêche 2016
RDR : Foret Française : le réveil de la belle endormie

SAF AGR’IDEES

SAFClub de Chartres : Quand écologie rime avec spiritualité
SAF-Club de Châlons en Champagne : Rencontres autour de l’œnologie et de la géologie
SAF-Club du Thymerais Drouais : Blé, Saint Nectaire et Eau : trois dynamiques auvergnates
Les nouveaux modes de vie durables

10 mars 2016

Analyses

Agroécologie et innovations technologiques – Premières déclinaisons du rapport Agriculture Innovation 2025

Le salon de l’agriculture 2016 a permis de rebondir sur le rapport Agriculture-Innovation 2025 remis en octobre dernier au ministre de l’agriculture et aux secrétaires d’Etat chargés de l’enseignement supérieur et de la recherche et du numérique…


Par DAMAVE Marie-Cécile

10 mars 2016

Une idée, un point de vue

Des agricultures pour des marchés

La crise agricole, avec ses multiples manifestations régionales, ainsi que la vitrine du salon de l’agriculture (qui vient de fermer ses portes) a placé l’activité et ses filières sous les projecteurs des médias.
Mais si les multiples émissions et reportages ont le mérite de permettre la reconnaissance des caractères dramatiques des situations enregistrées dans de nombreuses exploitations et la sensibilisation de l’opinion publique, il faut désormais quitter le monde des paroles pour passer à celui des décisions et des actes.
Ce n’est pas en opposant les différents modèles agricoles qui coexistent dans notre pays, ce n’est pas en favorisant les antagonismes entre les gros et les petits, entre les bio et les conventionnels, entre les circuits courts et les filières industrielles et commerciales, que l’on forgera les solutions de demain.
Les segments de marché qui constituent les débouchés de nos activités de production sont suffisamment diversifiés pour rendre complémentaires ces modèles multiples à condition toutefois que l’on s’assure d’une adéquation entre les offres et les demandes (à tous les niveaux, depuis l’échelon local jusqu’à ceux des marchés internationaux).
Notre agriculture est riche de ses diversités mais elle est affaiblie par ses oppositions internes et par des antagonismes qui résultent d’une identification politicienne de ses différentes composantes.
Or la campagne médiatique exceptionnelle sur la crise agricole qui pourrait réconcilier les agriculteurs avec leurs concitoyens, et mobiliser les responsables politiques en faveur de démarches pragmatiques, réalistes et consensuelles doit elle-même sortir des ornières polémiques pour participer positivement aux attentes légitimes des producteurs.


Par Christian BONNETIER

26 février 2016

Analyses

Fromage fermier – le Conseil d’Etat maintient sa position !

On se souvient qu’à la demande de l’Association régionale des producteurs de fromages fermiers de Corse, le Conseil d’Etat avait, par un arrêt du 17 avril 2015, prononcé l’annulation partielle du décret du 27 avril 2007 relatif aux fromages et spécialités fromagères, dans sa version modifiée par un décret du 12 novembre 2013 …


Par Jean-Baptiste MILLARD

26 février 2016

Une idée, un point de vue

Contractualisation et dépendance économique des agriculteurs

Le Salon International de l’Agriculture, qui ouvre ses portes samedi 27 février, offre au monde agricole l’occasion de dialoguer posément avec le grand public sur les difficultés que rencontrent nombre de producteurs, particulièrement dans les secteurs porcin et laitier.
En cause : le faible niveau des prix de vente dû à un excès d’offre sur le plan européen et mondial et le manque de résilience du modèle agricole français.
Dans l’objectif de stabiliser le revenu des agriculteurs dans la durée, les pouvoirs publics font pourtant la promotion, depuis plusieurs années, de la contractualisation entre producteurs et transformateurs/distributeurs. Cette politique a pris le relai des outils de maîtrise et de gestion du potentiel de productions qui, pour une large part, ont été démantelés.
Si le contrat permet de garantir sur une certaine durée, pour le producteur, l’écoulement de sa production et, pour l’acheteur, son approvisionnement, il n’est pas nécessairement « juste ». Conclu dans le cadre d’une relation déséquilibrée, il peut même conduire à la faillite.
Certes, le droit des contrats, qui vient de connaître une importante réforme par voie d’ordonnance, pose quelques garde-fous. Ils ne sont toutefois pas de nature à empêcher un agriculteur de « mal » vendre sa production.
N’ayant que rarement le choix de son acheteur, s’agissant de productions non stockables comme le lait, le producteur, sans être juridiquement intégré, se trouve dans une situation de forte dépendance économique. C’est précisément cette situation qui doit être reconnue et acceptée par les opérateurs, pour envisager la définition d’un cadre contractuel adapté, qui peine toutefois à s’imposer…


Par Jean-Baptiste MILLARD

26 février 2016

Tribunes

En route vers la transmodernité

Dans son dernier ouvrage – Les clés du futur –, fruit de quinze années de recherches et de rencontres, Jean Staune nous dessine avec brio les contours du monde de demain et livre à chacun d’entre nous les clés pour s’y adapter.

Pour qui s’intéresse à l’économie, la sociologie, la science, l’écologie, la philosophie, le management, ou encore les technologies de l’information, le dernier opus de Jean Staune Les clés du futur sera un régal. Facile à lire, très documenté (715 pages), cet ouvrage passionnant décrit l’infrastructure de notre monde moderne et relève que les éléments d’une société post-moderne, post-capitaliste existent déjà.

Retrouvez cet article à la page 7 du numéro 220 de la Revue Agriculteurs de France.

Abonnez-vous à la Revue !


Par Saf agr'iDées

25 février 2016

Analyses

Retour sur le Symposium de la FAO sur les biotechnologies dans l’agriculture

Les 15, 16 et 17 février 2016, l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) a organisé un symposium international sur le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition. Cet événement a porté sur les biotechnologies au sens large, au-delà des organismes génétiquement modifiés (OGM) issus de la transgénèse. Nous vous proposons plusieurs analyses thématiques :
– Biotechnologies : quelles définitions ?
– Réconcilier les biotechnologies et l’agroécologie
– Enjeux nationaux et internationaux


Par DAMAVE Marie-Cécile

12 février 2016

Une idée, un point de vue

La « plateformisation » de l’agriculture est en marche

Ce nouveau modèle économique, permis grâce au numérique, offre aux acteurs d’une filière d’interagir à faible coût en mettant en contact fournisseurs et clients, devenus interchangeables.

La France dispose de conditions sociales qui ont permis l’émergence de Blablacar (devenu en dix ans le premier service au monde de covoiturage) et de « La Ruche Qui Dit Oui » (qui met en contact 4000 agriculteurs et 100 000 consommateurs), très regardés à l’étranger. Miimosa a déjà proposé 179 projets agricoles en financement participatif. En moins d’un an, WeFarmUp a mis en contact 500 agriculteurs pour la location de matériel agricole entre exploitants.


Par Michel DUBOIS

10 février 2016

Analyses

Les cours des matières premières durablement bas ?

Pour de grandes organisations internationales telles que le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale, le mois de janvier 2016 a été l’occasion de dresser des bilans de marchés 2015 et de publier quelques tendances pour la nouvelle année. En France, c’est aussi le moment que le Cercle Cyclope a choisi pour faire un état des lieux de son analyse des marchés des matières premières…


Par DAMAVE Marie-Cécile

9 février 2016

Tribunes

Le statut du fermage s’adresse aux professionnels de l’agriculture

Le bail rural ne peut être reconnu qu’à une personne qui exerce une véritable activité agricole et non une simple activité de loisir, a encore rappelé récemment la Cour de cassation.


Par Jean-Baptiste MILLARD

8 février 2016

Points clés

Points clés de l’agr’iDébat “La plateformisation de l’agriculture : nouveaux services, nouvelles perspectives”

Les outils du numérique et du traitement des données prennent une place de plus en plus importante dans le monde agricole, et donnent naissance, dans ce secteur où les acteurs souffrent parfois de leur isolement, à de nouveaux réseaux qui bousculent les structures préétablies. C’est ainsi que de nouvelles « plateformes » numériques émergent, à différents niveaux de la chaîne de valeur. Elles sont l’une des applications des traitements des données numériques à grande échelle proposant de nouveaux services à leurs membres, comme l’ont montré les travaux du groupe de travail de saf agr’iDées « Big data : quels usages pour l’agriculture d’aujourd’hui et de demain ?


Par DAMAVE Marie-Cécile

29 janvier 2016

Une idée, un point de vue

« Ensemble » face aux marchés…

Dans l’arsenal des outils qui constituent les éléments de notre politique agricole, il en est un que beaucoup nous envient, que d’autres craignent : les […]


Par FERRERE Patrick

28 janvier 2016

Analyses

Sud et Est de la Méditerranée : la sécurité alimentaire en crise

Les transitions démographique et alimentaire, associées au changement climatique, devraient accroître significativement la dépendance alimentaire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient d’ici 2050.


Par DAMAVE Marie-Cécile

27 janvier 2016

Analyses

Révolution numérique en agriculture vue d’Allemagne

Comme chaque année, divers événements se sont tenus en 2016 à Berlin en marge de la Semaine Verte (salon de l’agriculture et de l’agro-alimentaire). Le 18 janvier, une conférence organisée par la plateforme numérique allemande 365FarmNet s’est concentrée sur l’agriculture 4.0, c’est-à-dire une agriculture high-tech, utilisant les outils numériques et de traitement des données (« Big Data »)…


Par DAMAVE Marie-Cécile

25 janvier 2016

Tribunes

Dossier “Préserver le climat et la sécurité alimentaire”

L’Accord de Paris, adopté à l’unanimité par 195 Etats et l’Union européenne, le 12 décembre 2015, dans le cadre de la 21è conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21), prévoit un nouveau processus “global, contraignant et différencié” qui doit engager l’ensemble de ces pays à renforcer leurs actions face au changement climatique à partir de 2020. Les nombreux événements et manifestations organisés en parallèle, par les entreprises, les collectivités et les organisations non gouvernementales ont montré une très grande implication de la société civile face aux conséquences des dérèglements climatiques, …
Retrouvez ce dossier pages 12 à 18 dans le numéro 220 de la Revue Agriculteurs de France.


Par Saf agr'iDées

21 janvier 2016

Analyses

Semaine Verte à Berlin : Comment Nourrir les Villes ?

Pendant la Semaine Verte Internationale de Berlin, le Forum Mondial pour l’Agriculture et l’Alimentation (GFFA) s’est concentré cette année sur la question suivante : comment nourrir les villes ?
Certaines thématiques telles que les rôles de l’agriculture urbaine et la double fonction alimentaire et de lutte contre le changement climatique de la production agricole ont émergé, comme cela a été le cas dans les travaux récents de saf agr’iDées.


Par DAMAVE Marie-Cécile

8 janvier 2016

Analyses

Traitement comptable des droits à paiement de base et des aides PAC

Analyse sur le traitement comptable des droits à paiement de base et des aides PAC selon le règlement de l’Autorité des Normes Comptables n°2015-12 du 10 décembre 2015.


Par Patrick VAN DAMME

8 janvier 2016

Revue Agriculteurs de France

Numéro 220 “Préserver le climat et la sécurité alimentaire”

Au sommaire du numéro 220 (décembre 2015)   EDITORIAL L’agriculture au service du climat   FORUM Agriculture et bioéconomie : des solutions pour le climat Le réveil […]

8 janvier 2016

Une idée, un point de vue

Se former, s’adapter, et saisir les enjeux en 2016 !

Les années difficiles se succèdent, et pourtant plus que jamais la curiosité, l’ouverture au monde et aux autres, la mobilité et l’agilité sont des postures essentielles et salvatrices. Dans un monde ouvert où les distances réelles et virtuelles se rétrécissent, les chefs d’entreprise de nos secteurs agricoles et agro-alimentaires ont tout intérêt à jouer leurs cartes sur les territoires qui s’offrent à eux.

Plus que jamais il est nécessaire de se former, de s’adapter, de tisser et de cultiver ses réseaux pour ne pas rester isolé et fermé aux opportunités.

Tel sont les messages « décomplexés » de nos Rapports 2012 et 2013, tel est encore le fil directeur des travaux et publications de notre think tank, en ce début de 21ème siècle et cette période de multiples transitions accélérées (économiques, sociétales, technologiques, culturelles).

Au niveau plus national et politique enfin, une fois déroulées les élections régionales et mis en œuvre le réflexe citoyen, l’espoir peut resurgir, l’envie de reconstruire en se disant que tout n’est pas perdu.

La paix, l’amitié et le rire seront assurément les meilleurs remèdes pour cette nouvelle année 2016 qui commence…

Ensemble engageons-nous avec saf agr’iDées, à développer la réflexion et les espoirs !

Laurent KLEIN, Président de saf agr’iDées


Par Laurent KLEIN

23 décembre 2015

Analyses

Lois de finances 2016, rectificative 2015 et financement de la sécurité sociale : ce qu’il faut retenir

Dispositions fiscales et sociales 2016 pour le secteur agricole et les producteurs.


Par Patrick VAN DAMME

21 décembre 2015

Notes

Semences : une pépite française, des concentrés de valeurs

Saf agr’iDées a voulu, dans ce document, présenter la réalité du secteur des semences, sa richesse et son rôle stratégique.


Par DAMAVE Marie-Cécile

18 décembre 2015

Points clés

POINTS CLES : Rencontres de droit rural “Forêt française : le réveil de la belle endormie ?”

Occupant le tiers du territoire national, la forêt française offre des ressources riches et
abondantes. Elle constitue un formidable réservoir de biodiversité et participe significativement
à la lutte contre le changement climatique en stockant du carbone…


Par Jean-Baptiste MILLARD

18 décembre 2015

Une idée, un point de vue

La forêt est une agriculture de long terme !

La forêt française est aujourd’hui confrontée à trois évidences :

Il ne peut y avoir de filière forêt-bois industrielle sans une forêt de production organisée.
Une telle forêt exige des investissements et donc des capitaux : la forêt est une agriculture de long terme !
Enfin la forêt de production oblige au respect des règles de développement durable.


Par Pierre ACHARD

18 décembre 2015

Analyses

Fondation FARM : conditions du développement agricole en Afrique

Le colloque annuel de la fondation FARM (Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde) avec Pluriagri, s’est tenu le 14 décembre 2015. Il s’est concentré sur la place des entreprises dans le développement agricole et agro-alimentaire en Afrique. La majorité des intervenants se sont accordés sur le fait que le développement sur ce continent est conditionné par une meilleure productivité agricole pour mieux ajuster la production à la demande …


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 décembre 2015

Rapports

Rapport d’activité 2014

A l’occasion de sa 148ème assemblée générale qui s’est tenue les 10 et 11  juin 2015, saf agr’iDées  publie son rapport d’activité 2014.   Au […]


Par Saf agr'iDées

11 décembre 2015

Notes d'analyse

Bien manger cela s’apprend et prend du temps !

Le think tank saf agr’iDées a ainsi voulu saisir ce phénomène et surtout souligner que pour
sensibiliser la population au « bien manger » il convient d’agir sur le long terme et par la pédagogie tournée vers le bénéfice, recréant l’envie et la ré‐appropriation, au‐delà des actions de communication des différents acteurs souvent culpabilisantes et superficielles…


Par Saf agr'iDées

11 décembre 2015

Analyses

Affaire des endives : la Cour de cassation sursoit à statuer et s’adresse au juge communautaire

On se souvient que, saisie par le Ministre chargé de l’économie de la situation de la concurrence dans le secteur de la production et de la commercialisation des endives, l’Autorité de la Concurrence avait, par une décision du 6 mars 2012, infligé une sanction de 3,6 millions d’euros à plusieurs organisations de producteurs d’endives et certaines de leurs organisations professionnelles…


Par Jean-Baptiste MILLARD

8 décembre 2015

Rapports

Rapport 2013 : Agricultures et territoires, pour des synergies gagnantes !

Le Rapport 2013 et les préconisations de la SAF sont en ligne !   Au cœur d’une actualité agricole chargée, notre think tank a présenté […]


Par Saf agr'iDées

7 décembre 2015

Rapports

Rapport 2012 : Changement d’attitude pour les agriculteurs : des chefs d’entreprise stratèges, autonomes et innovants

Le Rapport 2012 a pour but de reconnaître et valoriser les chefs d’entreprise déjà en place et d’inciter ceux qui voudraient le devenir.


Par Saf agr'iDées

7 décembre 2015

Une idée, un point de vue

Elections régionales : quelles motivations des électeurs ?

Les résultats du 1er tour des élections régionales n’expriment en rien la compétence des candidats à la gestion d’une collectivité dont les pouvoirs devraient être […]


Par Christian BONNETIER

6 décembre 2015

Rapports

Rapport 2011 : Pour une nouvelle politique du foncier

Rapport 2011 ” Pour une nouvelle politique du foncier : de l’approche patrimoniale à la stratégie d’entreprise”


Par Saf agr'iDées

6 décembre 2015

Tribunes

Le périmètre du droit de préemption des Safer toujours plus étendu

Ces nouvelles dispositions sont passées quelque peu inaperçues et il est apparu utile de revenir brièvement sur leur contenu…

Retrouvez cet article de Me Bernard Peignot aux pages 24 et 25 du numéro 219 de la Revue Agriculteurs de France.


Par Bernard PEIGNOT

26 novembre 2015

Une idée, un point de vue

Vous avez dit élections régionales ?

Force est de constater qu’à quelques jours du scrutin régional, les électeurs sont davantage orientés vers « le vote pour qui » que vers le « vote pour quoi ».

L’absence de véritable campagne sur le rôle futur des nouvelles régions et sur les projets territoriaux des candidats interpelle aujourd’hui les observateurs soucieux du respect des finalités de toute consultation électorale…


Par Christian BONNETIER

25 novembre 2015

Tribunes

Dossier : De nouveaux métiers pour l’agriculture ?

Face au défi planétaire de produire plus et mieux, les agriculteurs modifient progressivement leur manière de penser et de travailler. Cette évolution est accentuée par les apports de la révolution technologique que nous sommes tous en train de vivre. Les interactions entre secteurs vont avoir des effets de leviers dont l’agriculture doit tirer profit. L’exemple de l’utilisation des drones par l’agriculture en st un aspect visible, mais d’autres innovations plus discrètes ont et auront des répercussions fondamentales sur les métiers des agriculteurs, comme sur celui des professionnels qu les entourent. Une conduite du changement est donc en train de s’installer. Reste à mettre en place de manière coordonnée ses composantes, à savoir : associer les utilisateurs, communiquer avec eux et s’assurer que chacun ait bien les connaissance et compétences nécessaires pour que l’agriculture française en sorte grandie et performante.


Par Saf agr'iDées

24 novembre 2015

Points clés

POINTS CLES : Agr’iDay “Agriculture et bioéconomie, des solutions pour le climat”

A quelques jours de la conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, notre think tank saf agr’iDées et la Fondation Jacques de Bohan se sont associés pour organiser un événement labellisé COP21 plaçant l’agriculture et la bioéconomie au cœur des solutions pour répondre au changement climatique. Le nombre et la diversité des partenaires de cet agr’iDay (ERDF, pôle Industrie Agro Ressources, Association Chimie du Végétal, et Fondation Paris Reims) témoigne de la large palette des atouts de nos secteurs permettant de relever le défi climatique et plus particulièrement d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre. Comme l’a conclu Olivier de BOHAN, agronomie, photosynthèse, ressources, énergie, et chimie ont été les mots-clés de cet agr’iDay.


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 novembre 2015

Analyses

Les semences dans le plan d’action de la Mission Agriculture Innovation 2025

Le plan d’action de la Mission Agriculture-Innovation 2025 a été remis aux ministres chargés de l’agriculture, de la recherche et du numérique le 22 octobre par quatre grands experts, identifiant le numérique, la robotique, la génétique et les biotechnologies, et le biocontrôle comme les principales leviers d’innovations technologiques au service du progrès en agriculture. Le monde des semences est directement concerné par ces recommandations, en particulier parce que la génétique et les biotechnologies sont au cœur du métier des sélectionneurs.


Par DAMAVE Marie-Cécile

6 novembre 2015

Analyses

Vétérinaires et bien-être animal : une posture méconnue

Le statut de l’animal, et par conséquent, la relation des hommes aux animaux est le centre de nombreux débats de société ces deux dernières années. Comme souvent les positions modérées et éclairées par la connaissance scientifique ont eu du mal à faire entendre leur voix. Les vétérinaires dans la diversité de leurs activités sont placés au centre de ces interactions entre l’homme et l’animal.


Par Pierre BUISSON

5 novembre 2015

Revue Agriculteurs de France

Numéro 219 “de nouveaux métiers pour l’agriculture ?”

Au sommaire du numéro 219 (octobre 2015)   EDITORIAL Agriculteur, éleveur d’aujourd’hui ou de demain   FORUM L’assurance pour faire face aux aléas économiques en agriculture […]

16 octobre 2015

Une idée, un point de vue

Compétitivité et investissements ne riment pas toujours !

La production du blé 2015 atteint des records : record de surface avec 5,2 millions d’hectares, record de collecte aux environs de 40 millions de tonnes de bonne qualité, en faisant abstraction d’une nouvelle baisse du taux de protéines…


Par Gérard NAPIAS

12 octobre 2015

Analyses

Accord commercial trans-Pacifique (TPP) : quelles conséquences pour l’UE ?

Au bout de sept ans de négociations, le Partenariat Trans Pacifique (TPP) a été signé le 5 octobre 2015 par les représentants de 12 pays du pourtour de l’Océan Pacifique (Australie, Brunei, Canada, Chili, Etats-Unis, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle Zélande, Pérou, Singapour, et Vietnam). Cet accord est stratégique, l’ensemble de ces pays représentant 40% du PIB mondial. Le volet agricole y tient une place de choix…


Par DAMAVE Marie-Cécile

6 octobre 2015

Analyses

Forum mondial pour la recherche et l’innovation alimentaire : une initiative pour répondre aux enjeux de sécurité alimentaire

Le Forum Mondial pour la Recherche et l’Innovation Alimentaire (World Food Research and Innovation Forum, ou WFF) est une plateforme ouverte de réflexions et d’échanges impliquant des acteurs publics et privés, d’envergure locale, nationale, et internationale, sur toute la chaîne de valeurs (recherche, production, transformation, commercialisation, échanges, réglementation et politiques publiques)…


Par DAMAVE Marie-Cécile

6 octobre 2015

Notes d'analyse

L’assurance pour faire face aux aléas économiques en agriculture

NOTE D’ANALYSE – ASSURANCE, CLIMAT, ENTREPRISES – THINK TANK

Depuis de nombreuses années, les assureurs français ont su adapter des produits spécifiques, tout particulièrement pour répondre aux attentes des producteurs agricoles confrontés aux aléas climatiques.

Les évolutions de la PAC, en 2009 puis en 2014, ont permis de faire du cofinancement du coût de l’assurance un élément de politique agricole.

Les enjeux pour le maintien de dotations significatives pour la PAC à l’horizon post 2020, la légitimité des outils de cette politique et l’extrême diversité des situations dans l’UE et dans chaque Etat membre amènent à une réflexion sur les dispositifs assurantiels.

Des voies sont ouvertes par la PAC 2014-2020 en matière de gestion des risques, et l’environnement international montre de la créativité. Il faut rapidement faire évoluer le dispositif et couvrir par l’assurance les aléas économiques. L’enjeu est de taille, mais il doit être évalué en tenant compte des futures échéances qui attentent la PAC et l’Union européenne.


Par Saf agr'iDées

4 octobre 2015

Tribunes

Bail rural à clauses environnementales : le dispositif est publié

Depuis le 3 juin 2015, des clauses visant au respect de pratiques environnementales peuvent être incluses dans les baux ruraux…


Par Jean-Baptiste MILLARD

2 octobre 2015

Points clés

L’agriculture intra-urbaine, une agriculture comme les autres ?

Retrouvez les points clés, les contenus des interventions, les photos et toutes les informations relatives à notre agr’iDébat “l’agriculture intra-urbaine, une agriculture comme les autres […]


Par Saf agr'iDées

25 septembre 2015

Une idée, un point de vue

L’agriculture intra-urbaine, une agriculture comme les autres ?

Le monde s’urbanise à grande vitesse. Entre 1900 et 2000, la population urbaine a été multipliée par vingt alors que la population mondiale quadruplait. Aujourd’hui, 50 % des habitants de notre planète vit en ville, en 2020, ce sera 60 %, probablement 70 % en 2050. Les défis à relever de cette obésité urbaine sont énormes si l’on souhaite un tant soit peu que notre développement soit durable….


Par Anne-Claire VIAL

23 septembre 2015

Tribunes

Fromages fermiers : le lieu d’affinage sur la sellette

Pour le Conseil d’Etat, la mention “fermier” ne peut être apposée sur un fromage dont l’affinage n’a pas été réalisé sur l’exploitation agricole, sauf à garantir les méthodes de fabrication du produit, ce que la réglementation ne prévoit pas.

Retrouvez cet article dans la Revue “Agriculteurs de France” numéro 218 page 22.


Par Jean-Baptiste MILLARD

22 septembre 2015

Analyses

Indice FAO des prix des produits alimentaires : tendance baissière

L’indice FAO des prix des produits alimentaires, publié chaque mois, tient le rôle de baromètre des tendances des prix agricoles mondiaux. Il est établi à partir de la moyenne des indices de prix de cinq catégories de produits (céréales, viandes, produits laitiers, huiles végétales, et sucre), pondérés en fonction de la part moyenne à l’exportation de chacune des catégories. Sa base 100 est la moyenne de la période 2002-2004…


Par DAMAVE Marie-Cécile

18 septembre 2015

Analyses

Agriculture et changement climatique : offensive française pour mettre les sols au cœur des solutions

Le 16 septembre 2015, la France et l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) ont conjointement organisé une conférence sur les politiques et pratiques agricoles en particulier concernant les sols agricoles face aux défis du changement climatique et de la sécurité alimentaire…


Par DAMAVE Marie-Cécile

11 septembre 2015

Une idée, un point de vue

RDD : RESET, Design Thinking et Discipline !

Depuis quelques années, observateurs et acteurs confondus ne peuvent que constater que, à quelques exceptions près, les filières agroalimentaires françaises ne sont pas en bonne santé. Leurs positions dans le commerce international sont challengées ; leur compétitivité questionnée ; les crises deviennent plus fréquentes avec le risque de s’installer dans une dangereuse permanence ; les finances des entreprises agricoles sont exsangues… Certes ces constants doivent être nuancés, mais, malgré des atouts certains, le pronostic ne peut être vraiment optimiste…


Par Olivier FOURCADET

28 août 2015

Une idée, un point de vue

La filière porc française doit s’en sortir collectivement !

Pour éviter l’effondrement de notre filière porc, en dehors des mesures structurelles (dumping social, fiscal et excès de normes), une mesure immédiate domine toutes les autres, ne coûtant rien au gouvernement et qui mérite 10 à 25 centimes de plus au kilo de porc que le cours allemand : c’est le renforcement de l’étiquetage « Porc Français ».

Ceci permettra de reconquérir un pourcentage non négligeable de parts de marché, fournies aujourd’hui par de la viande de porc étrangère.

La grande distribution est convaincue du porc français et de sa valeur. Carrefour avec Cooperl, Leclerc avec Kerméné, Intermarché et ses filiales, etc. ont intégré politiquement la démarche et tirent le prix du porc vers le haut.

Maintenant, il faut que Fleury Michon, Aoste avec ses filiales « saucisson sec » et Cochonou, et sa filiale branche « lardons » (qui utilise de la poitrine de porc non tracée), prennent la même direction.

Seule l’exigence de l’origine « porc français » par nos grands distributeurs peut nous permettre de justifier un écart avec notre concurrent allemand.

Michel CRESPEL, administrateur et trésorier de saf agr’iDées


Par CRESPEL Michel

27 août 2015

Tribunes

L’agriculture intra-urbaine, une agriculture comme les autres ?

S’il y a bien plusieurs formes d’agricultures intra-urbaines, toutes contribuent à une meilleure biodiversité au sein des villes.Ce “phénomène”, qui n’a de cesse de s’affirmer et de muter, interpelle de plus en plus.


Par Marie-Laure HUSTACHE

20 août 2015

Revue Agriculteurs de France

Numéro 218 : “Bioéconomie : enjeux et opportunités”

Au sommaire du numéro 218 (août 2015)   EDITORIAL Les semences, un levier stratégique pour l’entreprise agricole   FORUM Les semences : une pépite française Viande […]

19 août 2015

Analyses

Un prix lait baissier, mais de bonnes perspectives du côté de la demande intérieure et des exportations

Les producteurs laitiers français et européens font actuellement face à des difficultés de trésorerie, leurs marges étant réduites à la fois par un prix du lait en baisse et des coûts de production en hausse, liés notamment à la résurgence du coût de l’énergie, tandis que le prix de l’aliment se maintient à des niveaux bien plus bas que les trois années précédentes. Les prix du lait payés aux producteurs sont actuellement déprimés en raison de la tendance baissière des marchés. Le schéma est classique : le ralentissement de la demande mondiale (la Chine est moins gourmande…


Par DAMAVE Marie-Cécile

5 août 2015

Analyses

Accord de libre-échange UE-Vietnam : opportunités d’exportations françaises en vue !

Le 4 août dernier, la Commission européenne annonçait un accord entre l’Union Européenne (UE) et le Vietnam, deuxième pays du sud-est asiatique avec lequel l’UE a conclu un accord de libre-échange après Singapour, en vue d’un accord commercial inter-régional plus large avec l’Association des Nations du Sud-Est Asiatique (ASEAN). Les exportations européennes de produits agricoles et agro-alimentaires devraient fortement bénéficier …


Par DAMAVE Marie-Cécile

4 août 2015

Analyses

Droit de reprise : quand la décision du Préfet ne suffit pas

La jurisprudence la plus récente de la Cour de cassation nous offre à nouveau une illustration de l’articulation complexe entre le statut du fermage et la réglementation du contrôle des structures et des limites du dispositif actuel.


Par Jean-Baptiste MILLARD

23 juillet 2015

Une idée, un point de vue

Il y a urgence de réformes structurelles !

Sécheresses,  volatilité des prix, mal-être dans les campagnes, embargo russe, réglementations et normes …Les crises et les difficultés agricoles se succèdent de plus en plus […]


Par FAUCON Philippe

22 juillet 2015

Notes d'analyse

Viande bovine : cinq défis à relever

NOTE D’ANALYSE – CRISE ELEVAGE – THINK TANK     Aujourd’hui, le marché de la viande bovine fait l’actualité. Des éleveurs, en grandes difficultés financières, […]


Par Saf agr'iDées

20 juillet 2015

Analyses

L’agriculture plus présente dans les négociations internationales sur le climat

Le secteur agricole, et plus particulièrement la voix de ses scientifiques, se fait de plus en plus entendre dans les discussions internationales sur le climat.


Par DAMAVE Marie-Cécile

17 juillet 2015

Analyses

10e ronde de négociations du TTIP – Rencontre des négociateurs avec les parties prenantes

La dixième ronde de négociation du TTIP a permis des avancées notoires dans les services et la convergence réglementaire.


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 juillet 2015

Analyses

Rapport OCDE/FAO sur les perspectives agricoles 2015-2024

Publication du rapport conjoint de l’OCDE et la FAO pour la période 2015-2024. Ce rapport donne un large panorama de leurs prévisions économiques sur l’offre et la demande agricole et agroalimentaire mondiale.


Par DAMAVE Marie-Cécile

9 juillet 2015

Revue Agriculteurs de France

Numéro 217 “L’agriculture au gré des relations commerciales internationales”

Au sommaire du numéro 217 (JUIN 2015)   EDITORIAL Affirmation et rayonnement du think tank saf agr’iDées !   FORUM Réforme territoriale : quels enjeux […]

30 juin 2015

Analyses

Une nouvelle illustration des effets pervers du double contentieux

Depuis plusieurs années, saf agr’iDées alerte les acteurs du monde agricole et les pouvoirs publics sur les effets pervers du « double contentieux » (cf. édito de la lettre saf agr’iDées 4 avril 2014). Par cette expression, les juristes désignent généralement les contentieux judiciaire et administratif poursuivis parallèlement lorsque les opérations consistant à reprendre un bien loué, à céder un bail rural ou à le transmettre à un ayant-droit en cas de décès du preneur sont soumises à l’obtention d’une autorisation administrative d’exploiter…


Par Jean-Baptiste MILLARD

30 juin 2015

Une idée, un point de vue

Ah, mes privilèges !

Qui n’a entendu dans les conversations, dans les débats médiatisés, dans les déclarations des responsables politiques : «  la France n’est pas réformable, sauf à arriver à […]


Par FERRERE Patrick

30 juin 2015

Notes

De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires françaises (IAA) ?

En partenariat avec La Fabrique de l’Industrie, notre think tank publie une nouvelle note en accès gratuit.


Par Saf agr'iDées

29 juin 2015

Points clés

POINTS CLES Agr’iDay “Les semences : une pépite française”

saf agr’idées a organisé une journée de conférence sur le thème de “Les semences : une pépite française” le mercredi 24 juin 2015. Retrouvez les points clés, interventions, photos (…) de cette journée.


Par DAMAVE Marie-Cécile

25 juin 2015

Analyses

Semences, concentrés de valeurs

Cette analyse est publiée à l’occasion de l’agr’iday “Semences : une pépite française” du 24 juin 2015.


Par DAMAVE Marie-Cécile

18 juin 2015

Une idée, un point de vue

Des territoires et des Hommes

Lors de notre Assemblée Générale des 10 et 11 juin dernier, dont une partie s’est déroulée à Chartres, et la conférence sur la réforme territoriale organisée à l’occasion l’ont encore prouvé : en matière d’activité, les initiatives viennent des Hommes et des acteurs économiques dynamiques localement, sachant entreprendre et saisir les opportunités…


Par Laurent KLEIN

5 juin 2015

Analyses

Le nouveau dispositif règlementaire du bail rural environnemental vient de paraître

Publication au JO du décret relatif aux clauses environnementales visant au respect de pratiques environnementales pouvant être incluses dans les baux ruraux


Par Jean-Baptiste MILLARD

22 mai 2015

Analyses

Le G20 agricole réaffirme la dimension géostratégique de l’agriculture et de l’alimentation

Les ministres de l’agriculture des pays membres du G20 se sont réunis à Istanbul et sont parvenus à un accord sur leurs objectifs stratégiques commun, les 7 et 8 mai derniers


Par DAMAVE Marie-Cécile

22 mai 2015

Une idée, un point de vue

Géostratégie des enjeux agricoles et climatiques : une belle carte à jouer pour la France !

Les filières agricoles et agroalimentaires sont plus que jamais au cœur des préoccupations internationales comme bon nombre d’évènements récents le prouvent encore : la thématique […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

20 mai 2015

Points clés

POINTS CLES Agr’iDébat “Contrôle-t-on encore le contrôle des structures ?”

Retrouvez les points clés de l’ag’iDébat du 16 avril 2015 !


Par Jean-Baptiste MILLARD

13 mai 2015

Analyses

Tableau de bord de l’innovation 2015 selon la Commission européenne

La Commission européenne vient de publier son tableau de bord annuel de l’innovation selon des indicateurs permettant de classer les états membres européens en quatre groupes de performance.


Par DAMAVE Marie-Cécile

5 mai 2015

Analyses

Quand la loi Macron s’invite dans le droit rural

Les donations soumises au droit de préemption des SAFER : ce que la loi d’avenir leur a refusé, la loi Macron est en passe de leur accorder… ©J-B.M./saf agr’iDées


Par Jean-Baptiste MILLARD

4 mai 2015

Analyses

TTIP : le point au lendemain de la 9e ronde de négociations

Malgré la proposition de la Commission européenne de révision des procédures d’autorisation des OGM dans l’UE, la 9ème ronde de négociations du TTIP a permis des avancées notamment sur l’accès aux marchés et droits de douanes, les barrières non tarifaires et la coopération réglementaire…©M-C.D-H/Saf agr’iDées


Par DAMAVE Marie-Cécile

30 avril 2015

Revue Agriculteurs de France

Numéro 216 “Agriculture et dérèglement climatique”

Le numéro 216 vient de paraître : Au sommaire : Agriculture et dérèglement climatique

30 avril 2015

Une idée, un point de vue

Milan : le rendez-vous de la planète alimentation

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus à l’Exposition Universelle de Milan pendant six mois, l’agriculture et l’alimentation retrouvent une place de choix dans le paysage médiatique international. Le thème de l’Expo « Nourrir la Planète, Energie pour la Vie » est une occasion unique pour mettre en avant l’importance stratégique de nos décisions dans l’utilisation de nos ressources.


Par Isabelle DELOURME

29 avril 2015

Analyses

Exposition Universelle de Milan – Rôles de la recherche dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle vus d’Europe

L’Exposition Universelle de 2015 se tiendra à Milan du 1er mai au 31 octobre 2015, réunissant 147 pays et organisations internationales. Son thème principal étant « nourrir la planète – énergie pour la vie », nos secteurs agricoles et agro-alimentaires se trouvent au cœur des préoccupations exposées.


Par DAMAVE Marie-Cécile

10 avril 2015

Analyses

Proposition de la Commission européenne de nationaliser les autorisations de commercialisation d’OGM – Levée de boucliers des opérateurs européens

Après le processus d’autorisation des OGM à la culture dans l’UE, voici que les autorisations de commercialisation des OGM à usages alimentaires pourraient aussi être différenciés selon les états membres …


Par DAMAVE Marie-Cécile

10 avril 2015

Une idée, un point de vue

Elections territoriales : quand les débats politiciens étouffent la réalité politique

Une fois les élections départementales passées, nous pouvons légitimement nous interroger sur les véritables aspects de la réforme territoriale en cours.


Par Christian BONNETIER

3 avril 2015

Analyses

Chute des prix et hausse des aides publiques : revenu agricole en forte baisse aux Etats-Unis en 2015

Le revenu agricole aux Etats-Unis est prévu en forte baisse (32%) en 2015 par rapport à 2014, essentiellement dû à la chute des prix du maïs, du soja et du lait. Cette baisse de revenu survient après 4 années de forte hausse, liée aux niveaux exceptionnels des prix mondiaux, aux excellentes exportations américaines, et à la sous-évaluation du dollar …


Par DAMAVE Marie-Cécile

31 mars 2015

Analyses

Agriculture climato-intelligente : mobilisation mondiale des chercheurs scientifiques

La troisième conférence scientifique internationale sur l’agriculture climatointelligente a réuni quelques 700 personnalités scientifiques et politiques du 16 au 18 mars 2015 à Montpellier, actant l’entrée du volet agricole dans les négociations climat des instances onusiennes, à huit mois de la conférence de la COP21 qui aura lieu à Paris. …


Par DAMAVE Marie-Cécile

27 mars 2015

Points clés

POINTS CLES de l’agr’iDébat du 24 mars 2015 “TTIP : fantasmes et réalités”

Points clés de l’agr’iDébat du 24 mars 2015 organisé par saf agr’iDées avec l’Institut Jacques Delors et l’AmCham (Chambre de Commerce américaine en France).


Par DAMAVE Marie-Cécile

27 mars 2015

Une idée, un point de vue

Pour un contrôle rénové de la dimension des entreprises agricoles

Edito de Jean-Baptiste Millard, responsable Gestion des Entreprises et Territoires à Saf agr’iDées. La réglementation relative au contrôle des structures, mise en place au début des années 60, consiste à contrôler le fait d’exploiter. Parmi les opérations soumises à contrôle figure l’agrandissement d’une exploitation au-delà d’un certain seuil. Chaque grande loi agricole ou presque, dispose d’un chapitre consacré à cette politique …


Par Jean-Baptiste MILLARD

20 mars 2015

Tribunes

Agriculture et ville : vers de nouvelles relations juridiques

Le colloque organisé par le Centre d’étude et de recherche sur les territoires et l’environnement (CERETE) de Poitiers a offert une vision pluridisciplinaire des nouveaux rapports spatiaux et socio-économiques qu’entretiennent ville et agriculture…


Par Jean-Baptiste MILLARD

18 mars 2015

Notes

Dimension des entreprises agricoles : libérer et responsabiliser !

En exclusivité, téléchargez gratuitement la nouvelle note de think tank !


Par Sophie LANGE

16 mars 2015

Notes

Les agriculteurs, producteurs d’eau potable

Cette note publiée en février 2013 a pour objet de promouvoir les agriculteurs, de l’amont à l’aval, en tant qu’acteurs à part entière de la politique de l’eau. Des agriculteurs pro-actifs, responsables et porteurs de stratégies d’entreprise intégrant la préservation de l’eau potable. Ces hommes, présents sur les territoires, agrégateurs d’énergie, prennent l’engagement de construire leur avenir et celui de la société.


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

13 mars 2015

Une idée, un point de vue

SIMA 2015 : avancées technologiques, innovation des pratiques

Au-delà des avancées technologiques et de l’évolution notable des matériels mis à la disposition des chefs d’entreprise agricole, des avancées sont également perceptibles dans leur façon d’appréhender leur rôle et de mieux valoriser leurs pratiques.


Par Laurent KLEIN

6 mars 2015

Analyses

Changement climatique : l’agriculture comme force de solutions

La France accueille fin 2015 la réunion des 195 pays plus l’Union européenne signataires de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, dite COP21.


Par DAMAVE Marie-Cécile

20 février 2015

Une idée, un point de vue

L’agriculture du 21ème siècle

De toutes parts, des signaux nous sont transmis, soulignant les opportunités que vont receler les marchés agricoles dans le monde ; les prévisionnistes mettent en valeur le défi stratégique du 21ème siècle qui sera celui de la nourriture. 

19 février 2015

Analyses

Publication : diversification tous azimuts des plantes biotech pour répondre aux grands enjeux mondiaux

D’après un article paru dans une revue scientifique à comité de lecture auquel l’expertise de saf agr’iDées a contribué, on assiste aujourd’hui à une diversification considérable des plantes mises au point par des biotechnologies…


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 février 2015

Analyses

Rôles de l’OMC, des échanges commerciaux et des produits agricoles dans la montée en puissance des pays émergents

A l’échelle mondiale, le développement économique de plusieurs pays s’est considérablement accéléré ces dernières années…

15 février 2015

Revue Agriculteurs de France

Numéro 215 “Lait : opportunités et stratégies gagnantes”

Au sommaire du numéro 215 (février 2015) : EDITORIAL Quelle France laitière après les quotas ? FORUM Devenez acteur de l’expertise ! Notre nouveau site internet […]

12 février 2015

Analyses

Force des grands enjeux actuels : explosion de la population mondiale face à des ressources limitées

Le Forum économique mondial réunit chaque année à Davos (Suisse) de nombreux décideurs politiques et économiques de haut niveau pour échanger sur les grands enjeux de la planète.


Par DAMAVE Marie-Cécile

11 février 2015

Analyses

Forum économique mondial à Davos et négociations multilatérales

Dans une déclaration du 21 janvier, l’ambassadeur de l’Union européenne (EU) auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a annoncé les ambitions européennes au niveau multilatéral, et plus particulièrement sur le volet agricole. Il a insisté sur le fait que pour l’UE, il est primordial que les discussions avancent en parallèle sur tous les dossiers, et que de véritables efforts soient réalisés pour engager les discussions de manière constructive…

1 février 2015

Notes

Paiements pour Services Environnementaux (PSE) en agriculture

contractualiser pour produire de l’environnement et augmenter ses revenus

28 janvier 2015

Analyses

Fondation Bill & Melinda Gates : l’autosuffisance alimentaire africaine en ligne de mire

La fondation Bill & Melinda Gates est une des plus actives et des plus visibles des organisations philanthropiques impliquées dans le développement agricole en Afrique…


Par DAMAVE Marie-Cécile

23 janvier 2015

Tribunes

Lufa Farm et Brooklyn Grange, deux fermes urbaines d’envergure

Depuis quelques années des fermes urbaines ont poussé sur les toits des grandes villes. Pleins feux sur  celles de Montréal et New York.   Si […]


Par Saf agr'iDées

23 janvier 2015

Points clés

POINTS CLES de l’agr’iDay du 21 janvier 2015 “Lait : opportunités et stratégies gagnantes”

saf agr’idées a organisé une journée de conférence sur le thème de “Lait : opportunités et stratégies gagnantes” le mercredi 21 janvier 2015. Retrouvez l’album […]

21 janvier 2015

Notes

Lait : opportunités et stratégies gagnantes

EXCLUSIF EN ACCES LIBRE la note de Marie-Cécile Hénard-Damave, responsable Innovations et marchés/saf agr’iDées sur la filière laitière.


Par DAMAVE Marie-Cécile

18 janvier 2015

Analyses

TTIP : tirer le meilleur parti de la mondialisation, au-delà des peurs sociétales

Les négociations commerciales et d’investissement transatlantiques (TTIP) actuellement en cours entre l’Union européenne et les Etats-Unis font l’objet de nombreuses critiques. Au-delà des points techniques qui sont montrés du doigt par ses détracteurs, c’est finalement le principe-même de la mondialisation de l’économie qui est rejeté par un certain nombre d’organisations non gouvernementales aux préoccupations sociétales…


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 janvier 2015

Analyses

Nouvelles plantes biotech, biotechnologies “post-OGM” : nouvelles techniques, nouvelles valeurs

Qu’est-ce-qui se cache derrière ces appellations ? Les OGM ne sont-ils plus d’actualité ? Aurait-on trouvé quelque chose de nouveau pour les remplacer ? La réponse réside finalement tout autant dans les valeurs incarnées par les plantes biotech actuellement émergentes que dans les nouvelles technologies utilisées pour les produire…


Par DAMAVE Marie-Cécile

16 janvier 2015

Analyses

Agroforesterie : des obstacles juridiques à son développement dans le statut du fermage

Analyse de Jean-Baptiste Millard. L’agroforesterie rencontre des obstacles juridiques de taille pour son développement, dès lors que le projet est porté par un exploitant preneur à bail…


Par Jean-Baptiste MILLARD

21 décembre 2014

Revue Agriculteurs de France

Numéro 214 : “Agriculture et territoires”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 214 (décembre 2014) : Editorial Faire reconnaître nos entreprises agricoles au sein des nouvelles régions Forum Finance participative et agriculture : quelles […]

20 décembre 2014

Tribunes

Quel marché pour les produits de biocontrôle ?

Les autorités françaises et européennes encouragent fortement le développement des
produits de biocontrôle pour la protection des cultures.


Par Isabelle DELOURME

16 décembre 2014

Notes

France-Allemagne : forces et faiblesses de l’agriculture et agro-industrie

EXCLUSIF EN ACCES LIBRE la note deMarie-Cécile Hénard-Damave, responsable Innovations et marchés/saf agr’iDées sur les agricultures Française et Allemande.

16 décembre 2014

Points clés

Loi d’avenir, régionalisation : quels impacts sur l’entreprise agricole ?

Saf agr’iDées et l’AFDR ont organisé le 2 décembre 2014 les Rencontres de droit rural sur le thème “Loi d’avenir, régionalisation : quels impacts sur l’entreprise agricole ?”

15 décembre 2014

Tribunes

La PAC dans tous ses Etats

Avec une PAC « à la carte », les stratégies nationales apparaissent. Que de différences entre celle des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de l’Italie, comme l’Irlande et la France.


Par Isabelle DELOURME

12 décembre 2014

Analyses

Révision de la procédure d’autorisation des OGM : une réponse aux attentes sociétales pas à celles des opérateurs économiques

Après des années de blocage, la présidence italienne du Conseil européen est parvenue à débloquer le processus d’autorisation des OGM à la culture, en prenant la voie de la subsidiarité…

12 décembre 2014

Une idée, un point de vue

Réforme territoriale et services de l’Etat

La redéfinition des dimensions et des compétences des échelons territoriaux nourrit de nombreux débats et polémiques. Quelle délimitation des nouvelles entités, avec quelle capitale ? Quel avenir pour les conseils généraux ? Quelle dimension pour les intercommunalités et quels rôles pour les communes ?


Par Christian BONNETIER

9 décembre 2014

Notes

L’animal : lame de fond sociétale [1] / L’animal : l’éclatement juridique [2]

Cette note a pour objet tout d’abord de faire un état des lieux du débat qui agite aujourd’hui la société au sujet de l’animal. Cette lame de fond doit être prise au sérieux dans un contexte juridique éclaté comme le montre la seconde partie de la note avec en arrière fond les débats parlementaires en cours.

28 novembre 2014

Analyses

Production laitière américaine : poids économique, outils de politique agricole et arbitrage des éleveurs

Aux Etats-Unis, la production laitière est très concentrée et très productive, ce qui permet à ce pays d’être au troisième rang des principaux pays producteurs de lait tout en ayant un petit nombre de producteurs. La crise laitière de 2009 a profondément affecté la rentabilité économique de ces éleveurs, et les aides publiques ont été modifiées dans le cadre du nouveau Farm Bill… © M-C.H-D. / saf agr’iDées

28 novembre 2014

Une idée, un point de vue

Quid du développement agricole pour le 21ème siècle ?

Comme nous l’avions souligné précédemment, le développement agricole a 70 ans et aucun anniversaire ne sera souhaité. Au cours de leur histoire, le développement et la […]


Par FERRERE Patrick

14 novembre 2014

Points clés

Points clés agr’iDébat sur la finance participative et agriculture du 4 novembre 2014

saf agr’idées a organisé un débat le 4 novembre 2014 sur le thème de ” Finance participative et agriculture : quelles opportunités ?” pour faire le point sur ce nouveau phénomène sociétal.
Retrouvez les Points clés de l’agr’iDébat et les présentations des intervenants.


Par Sophie LANGE

14 novembre 2014

Une idée, un point de vue

Le développement agricole : une démarche inspirée et inspirante !

L’année 2014 se montre riche en anniversaires, notamment pour ce qui concerne les deux conflits mondiaux. Et pourtant, un anniversaire n’est pas souhaité : celui […]

14 novembre 2014

Analyses

Etats-Unis : exemples de pratiques agroenvironnementales mises en place au service d’impératifs économiques et environnementaux

Aux Etats-Unis les agriculteurs ont mis en place des pratiques agroenvironnementales, qui varient selon la sensibilité des territoires et les impératifs économiques. Ces démarches sont volontaires et individuelles dans le bassin du fleuve Mississippi, véritable « grenier à maïs et soja », mais obligatoires dans la Baie de Chesapeake sur la côte Est du pays, très touchée par les rejets des activités agricoles, industrielles et urbaines… ©M-C.H.D.@ saf agr’iDées

14 novembre 2014

Analyses

Positionnement de saf agr’iDées sur la DPA et l’évolution de la fiscalité agricole

Le 6 novembre, notre think tank a été auditionné par des députés membres de la mission d’information sur la fiscalité agricole. Saf agr’iDées remet aujourd’hui aux parlementaires une synthèse de ses propositions sur ce sujet et sur l’évolution de la fiscalité agricole d’une façon générale. © S.L./ saf agr’iDées

5 novembre 2014

Tribunes

Le programme AKER stimule la recherche betteravière

Le programme AKER fait partie des huit programmes dédiés à l’amélioration génétique et génomique des espèces végétales. Il vise à améliorer la compétitivité de la betterave face à la canne à sucre à l’horizon 2020, au travers d’un partenariat public/privé.


Par Isabelle DELOURME

3 novembre 2014

Une idée, un point de vue

Retenues d’eau, ferme des 1000 vaches, grands projets : mais où est passé l’Etat ?

« Chantier inutile », « barrage de la honte », « course au productivisme »…Autant de termes (et pas les pires), utilisés par «l’opinion» dans […]

30 octobre 2014

Analyses

Etude ASIRPA : impacts économiques, environnementaux et politiques des travaux de recherche de l’INRA

L’étude ASIRPA a ainsi classé en plusieurs catégories les situations et modalités de coopération
entre l’INRA et ses partenaires aux différentes étapes du chemin d’impact.


Par DAMAVE Marie-Cécile

21 octobre 2014

Revue Agriculteurs de France

Numéro 213 : “Quel cap our l’agriculture européenne ?”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 213 (octobre 2014) :  Editorial Quelle Europe à l’horizon 2020 ?   Forum Alimentation : conduite imposée ou bonne conduite ? Catastrophes […]

17 octobre 2014

Une idée, un point de vue

Quelle réforme territoriale, pour quelles finalités ?

La réforme territoriale suscite de nombreux débats avec une carte de treize régions (qui provoque déjà des contestations locales multiples) et avec une réflexion sur […]

17 octobre 2014

Analyses

TTIP : une priorité politique et économique de la nouvelle Commission, des réponses aux craintes de la société civile

La septième ronde de négociations vient de s’achever dans le Maryland, aux Etats-Unis, tandis que la Commission européenne est en cours de renouvellement et que l’échéance des élections de mi-mandat se rapproche aux Etats-Unis


Par DAMAVE Marie-Cécile

17 octobre 2014

Points clés

Colloque AFBV – saf agr’iDées : les biotechnologies au service de l’agroécologie

Saf agr’iDées et l’AFBV se sont associés pour la quatrième année consécutive dans ce colloque, centré cette année sur les rôles que jouent ou pourraient jouer les biotechnologies dans l’agroécologie, liée à l’agriculture écologiquement intensive.


Par DAMAVE Marie-Cécile

3 octobre 2014

Une idée, un point de vue

Comment améliorer la position des producteurs agricoles sur leurs marchés ?

C’est à l’Université de Nantes, qui résonne encore des enseignements dispensés par le regretté Professeur Louis Lorvellec, spécialiste du droit agroalimentaire et chantre de l’interdisciplinarité, que […]


Par Jean-Baptiste MILLARD

2 octobre 2014

Analyses

Biotechnologies végétales : des outils au service de l’autonomie des exploitations s’intégrant dans le projet agro-écologique

Différents types de biotechnologies végétales sont aujourd’hui utilisées de manière courante dans l’amélioration des plantes cultivées afin de répondre aux objectifs de double performance économique et environnementale de la production agricole…


Par DAMAVE Marie-Cécile

26 septembre 2014

Une idée, un point de vue

Des pastilles (de couleur) difficiles à avaler

Nous venons de tenir avec succès le premier agr’iDay de notre think tank, consacré à l’alimentation et à l’étiquetage des produits alimentaires, dans une ambiance […]

25 septembre 2014

Points clés

Points clés Agr’iDay “Alimentation : conduite imposée ou bonne conduite ?”

saf agr’iDées a organisé une journée entière de débats sur le thème de l’information et de la responsabilisation du consommateur en matière d’alimentation.

12 septembre 2014

Une idée, un point de vue

L’alimentation : un savoir à protéger

A l’heure où la question écologique suscite le débat sur les nombreuses dérives de notre évolution socio-industrielle, le monde de l’alimentation, par ses pertes de […]

12 septembre 2014

Analyses

Analyse de l’OCDE sur les politiques françaises d’innovation – Focus sur le rôle des partenariats public/privé

En juillet 2014, l’OCDE a publié la version préliminaire d’un document intitulé Examens de l’OCDE des politiques d’innovation – France, réalisé à la demande des […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

12 septembre 2014

Analyses

Projet de loi biodiversité : fin du mythe de Prométhée, résurgence du mythe de Gaïa

Ou comment aborder différemment les principes du projet de loi biodiversité


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

3 septembre 2014

Analyses

Préservation du foncier agricole : quelles orientations de rentrée ?

Alors que le Premier ministre vient d’annoncer des mesures en faveur du logement, les lois
d’avenir pour l’agriculture et biodiversité doteront bientôt le droit français de dispositions visant à « punir » les utilisateurs de fonciers agricoles.


Par Sophie LANGE

16 août 2014

Revue Agriculteurs de France

Numéro 212 “Formation continue des salariés”

Au sommaire du numéro 212 (août 2014)   Editorial  La formation, un enjeu fort pour l’avenir   Forum  Alimentation : conduite imposée ou bonne conduite ? La […]

13 août 2014

Tribunes

Recherche, développement et innovation : la France mise gros

Les Etats consacrent de sommes de plus en plus élevées pour leurs politiques publiques de recherche, développement et innovation constatent, plusieurs rapports de l’OCDE.

13 août 2014

Tribunes

Loi d’avenir pour l’agriculture : les principales mesures

Adoptée en juillet au Sénat et à l’Assemblée nationale, la loi d’avenir sur l’agriculture, l’alimentation et la forêt sera prochainement promulguée. Cet article revient sur les principales mesures adoptées.

25 juillet 2014

Une idée, un point de vue

Changement d’échelles et de modèles pour nos agricultures

Les agricultures du monde sont entrées dans une transformation résultant de forces apparemment contradictoires. L’agriculture est dépendante à la fois du système technique de la […]

25 juillet 2014

Analyses

Points clé du nouveau rapport OCDE/FAO sur les perspectives agricoles 2014-2023

La dernière édition du rapport sur les perspectives agricoles préparé conjointement par l’OCDE et la FAO propose des projections de marché jusqu’en 2023 et pour les principales matières premières agricoles, les biocarburants et les produits de la pêche, à l’échelle mondiale


Par DAMAVE Marie-Cécile

18 juillet 2014

Tribunes

La “Think communication” commence maintenant !

Pour bien communiquer, il est indispensable de respecter le temps de la réflexion et de ne pas se perdre dans l’immédiateté.

13 juillet 2014

Tribunes

Méditerranée : agricultures plurielles et enjeux communs

Zone traditionnelle d’échanges, la zone du bassin méditerranéen est plus que jamais au coeur des enjeux économiques et politiques des prochaines années.

13 juillet 2014

Tribunes

Exploitations laitières européennes : toujours de grandes disparités

Depuis la crise de 2009, le revenu des exploitations laitières européennes s’est relevé. Restent de grandes disparités entre anciens et nouveaux adhérents à l’UE et des marges réduites en raison des coûts alimentaires et énergétiques.

13 juillet 2014

Tribunes

Les notaires revalorisent le statut d’entrepreneur individuel

Rendre automatiquement insaisissable la résidence principale d’un chef d’entreprise agricole, c’est l’une des propositions adoptées le 18 juin 2014 par les notaires de France réunis en congrès à Marseille.

11 juillet 2014

Points clés

Statut juridique des animaux : quelles implications pour des êtres vivants doués de sensibilité ?

Le statut juridique des animaux arrive sur le devant de la scène après de longues années de sommeil. Le nombre de propositions de textes de loi augmente et montre bien la volonté de sortir les animaux de la catégorie juridique des meubles et des immeubles. Il est nécessaire de s’interroger sur les enjeux de cette possible évolution au regard du droit mais également des activités d’élevage et de chasse.

11 juillet 2014

Une idée, un point de vue

Le statut juridique de l’animal se craquelle : prenons en bonne mesure

Notre dernier agr’iDébat de la saison sur le statut juridique de l’animal, organisé ce mardi 8 juillet un peu avant la trêve estivale le confirme […]

11 juillet 2014

Analyses

Prévisions de production de céréales et oléagineux en 2014 : optimisme dans l’Union européenne

L’Union européenne devrait à nouveau son épingle du jeu en termes d’exportations de céréales pendant la campagne 2014/2015, comme ce fut le cas pendant la campagne précédente.


Par DAMAVE Marie-Cécile

10 juillet 2014

Analyses

Statut juridique des animaux : des biens corporels, êtres vivants doués de sensibilité Quelles significations juridiques ?

L’animal en droit civil est considéré comme un bien meuble corporel (matériel), parfois affecté à l’utilisation d’un immeuble, conformément à la tradition juridique. Cette classification juridique s’explique […]


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

9 juillet 2014

Analyses

TTIP : questions en suspens à la veille de la 6e ronde de négociation

Les négociations du partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), commencées depuis un an, continuent de susciter des interrogations, des craintes, et des espoirs de part […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

30 juin 2014

Analyses

Partenariats public/privé dans la recherche agricole pour le développement

La pauvreté et les faibles revenus dans les pays en développement sont les principales sources d’insécurité alimentaires. Si les quantités de nourriture au niveau mondial […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

27 juin 2014

Points clés

Les points clés de l’agr’iDébat “L’exemple du riz doré : la santé accessible à tous ?”

Retrouvez les points clés de l’agr’iDébat qui s’est tenu le 18 juin 2014 à saf agr’iDées avec Gilles RENARD (Pr.) ophtalmologiste, directeur administratif et scientifique, Société française d’ophtalmologie, Agnès RICROCH, enseignant-chercheur à AgroParisTech et membre de l’Académie d’Agriculture de France, représentant le Pr. Ingo POTRYKUS, Professeur émérite à l’institut des sciences végétales, Institut technologique fédéral suisse, Pierre Henri TEXIER, Vice-secrétaire de l’Académie d’Agriculture de France, Klaus AMMANN (Pr.) Professeur émérite en biodiversité, Université de Berne et Patrick MOORE, Docteur en écologie, porte-parole de l’initiative « Allow Golden Rice Now »…


Par DAMAVE Marie-Cécile

27 juin 2014

Une idée, un point de vue

Recherche publique : un rôle essentiel pour démystifier les biotechnologies

Dans un monde où les biotechnologies, et les OGM en particulier, sont rejetés par nos sociétés où des avis divergent, rappelons-nous que toute opinion mérite  […]

27 juin 2014

Analyses

Réforme territoriale : projets de loi et enjeux agricoles

Il est question de modifier les frontières et les compétences des collectivités territoriales. Cette réforme impactera nécessairement la vie économique du pays, et en particulier l’agriculture. […]


Par Sophie LANGE

16 juin 2014

Une idée, un point de vue

Prenons-nous en mains, le 21ème siècle a commencé !

Olivier Urrutia, vice-président de l’Observatoire des think tanks, invité de notre Assemblée générale statutaire du 12 juin 2014 l’a rappelé en citant un article de la « […]

16 juin 2014

Revue Agriculteurs de France

Numéro 211 “Manger sereinement demain ?”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 211 (juin 2014)   Editorial : La culture alimentaire au secours des déséquilibres nutritionnels   Forum : Prenons-nous en main, le XXIème siècle […]

13 juin 2014

Analyses

Les négociations commerciales transatlantiques (TTIP) : communication et position offensive de l’UE

Les négociations entre l’Union européenne et les Etats-Unis dans le cadre du partenariat transatlantique de commerce et d’investissements ont été l’objet de sévères critiques pendant la récente campagne des élections parlementaires européennes


Par DAMAVE Marie-Cécile

13 juin 2014

Analyses

L’Autorité européenne de Sécurité Alimentaire : évaluation des risques des plantes génétiquement modifiées à ARNi

Pour simplifier, chaque gène, dans les cellules des êtres vivants, est constitué d’ADN (acide désoxyribonucléique), et code pour une protéine spécifique qui aura une fonction […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

12 juin 2014

Tribunes

Echanges commerciaux, facteurs de développement de l’économie mondiale

Le forum annuel de l’OCDE s’est tenu à Paris les 5 et 6 mai 2014 autour de la thématique : une économie résiliente pour une société inclusive.

12 juin 2014

Tribunes

L’agriculture à l’ère du numérique

L’émergence du Big Data (collecte de données massives) dans le secteur agricole ouvre de nouvelles opportunités pour la gestion des exploitations grâce à la combinaison de l’agriculture et du numérique.

12 juin 2014

Analyses

Les paiements pour services environnementaux ou PSE : les paiements PAC sont-ils des PSE ?

L’étude de la PAC, de son évolution jusqu’à aujourd’hui, montre bien cette volonté de découpler sans cesse les paiements de l’acte de production. Au regard de […]


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

30 mai 2014

Analyses

Colloque « L’intégration du concept d’agro-écologie en droit : état des lieux et perspectives »

Le colloque intitulé « L’intégration du concept d’agro écologie en droit : état des lieux et perspectives » a permis de s’interroger sur le rôle de la PAC 2014-2020 dans la diffusion de ce nouveau concept de production agricole qu’est l’agro écologie. Cet article reprend l’essentiel des propos tenus par son auteur lors de ce colloque. Il met en lumière la dissociation qui se poursuit entre un droit communautaire qui, via des paiements directs en particulier, s’oriente vers des obligations réglementaires de respecter des pratiques agricoles favorables à l’environnement et un droit rural qui n’ose toujours pas inscrire cette évolution au cœur même du statut du fermage et des missions des producteurs. Ce statut étant le curseur de ce qu’est un « bon » exploitant depuis l’après-guerre…


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

30 mai 2014

Une idée, un point de vue

Sécurité alimentaire : vers une voie plus pragmatique ?

La plupart des experts s’accorde sur l’ampleur des enjeux alimentaires et climatiques mondiaux à venir avec la progression démographique mondiale à environ 9 milliards d’habitants […]

29 mai 2014

Analyses

Financement d’entreprise : révolution en cours !

Les banques n’ont plus le monopole du financement des entreprises ! Deux nouvelles pages du droit s’écrivent actuellement pour asseoir la contribution de la finance participative à l’économie, et permettre aux entreprises d’accéder – sous conditions – aux financements réservés à l’économie sociale et solidaire (ESS).


Par Sophie LANGE

29 mai 2014

Analyses

Rôle central des produits laitiers dans les pays émergents asiatiques : une opportunité pour la France

Le développement des économies des pays asiatiques est d’une telle ampleur qu’il est au centre de toutes les analyses de marchés et perspectives internationales. Le rapport […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

25 mai 2014

Points clés

POINTS CLES de l’agr’iDébat “Paiements pour services environnementaux (PSE) : quels revenus pour l’entreprise agricole ?”

Saf agr’iDées a organisé le 20 mai 2014 un agr’iDébat sur le thème ‘PSE : quels revenus pour l’entreprise agricole ?”. Avec la participation de […]


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

16 mai 2014

Une idée, un point de vue

Le monde a faim ! Où sont les entreprises françaises ?

Aujourd’hui, la concurrence internationale est de plus en plus forte entres des acteurs de plus en plus gros, tous secteurs confondus. Une bataille économique mondiale […]

15 mai 2014

Analyses

Parti pris français de ne pas utiliser les biotechnologies dans la production agricole : un choix dépassé ?

Deux principaux événements alimentent l’actualité des biotechnologies agricoles en France en ce printemps 2014. Le premier est le nouveau processus d’interdiction nationale de mise en culture […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

15 mai 2014

Analyses

Les coulisses d’une nouvelle réforme de la fiscalité locale

Si l’agriculture est pour l’heure peu concernée par la fiscalité locale, il est toutefois nécessaire de s’intéresser aux évolutions à venir. En effet, sont actuellement assujetties […]


Par Sophie LANGE

12 mai 2014

Tribunes

Bientôt un répertoire des actifs agricoles ?

Le projet de loi d’avenir prévoit d’instaurer un répertoire des actifs agricoles. Objectif : affilier socialement un plus grand nombre de personnes et lister les agriculteurs français en droit de toucher les paiements européens.

12 mai 2014

Tribunes

Création ou reprise d’entreprise : regards sur les dispositifs grand public

Tout candidat à l’installation en agriculture est avant tout un créateur ou un repreneur d’entreprise, qui peut avoir intérêt à regarder les dispositifs d’accompagnement proposés “hors” du milieu agricole.

4 mai 2014

Analyses

Que sont les paiements pour service environnementaux (PSE) appliqués à l’agriculture ?

Les PSE consistent en un paiement incitatif accordé à des personnes de droit privé, afin qu’elles modifient de façon volontaire, leurs pratiques agricoles.


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

2 mai 2014

Analyses

Observatoire du marché du lait proposé par la Commission européenne : un nouvel outil statistique pour renforcer la position française de leader à l’export

A l’heure où les filières laitières européennes sont de plus en plus en lien direct avec les marchés mondiaux, l’observatoire du marché du lait s’inscrit dans un plus grand souci de transparence statistique au service des opérateurs économiques et des décideurs politiques sur les marchés agricoles et agroalimentaires.


Par DAMAVE Marie-Cécile

2 mai 2014

Une idée, un point de vue

Animal, être vivant sensible : une histoire de porte ouverte

L’Assemblée nationale, le 15 avril 2014, s’est livrée à un nouvel exercice politique selon les dires des députés : celui du pied dans la porte […]

30 avril 2014

Analyses

Statut juridique des animaux : ni meubles, ni immeubles, mais des biens corporels, êtres vivants doués de sensibilité

Depuis un certain nombre d’années maintenant, le statut juridique civil de l’animal est combattu par ceux qui considèrent qu’il participe aux souffrances infligées aux animaux, en particulier dans le cadre de l’élevage dit « industriel ».


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

29 avril 2014

Analyses

Loi d’avenir et bail rural

Parmi les dispositions du projet de loi d’avenir pour l’agriculture, un article porte uniquement sur le bail rural : il s’agit de l’article 4. En vue […]


Par Sophie LANGE

19 avril 2014

Points clés

POINTS CLES : Farm Bill 2014-2018 : une nouvelle conception de la politique agricole ?

Les Etats-Unis viennent d’adopter leur nouvelle loi agricole, le Farm Bill, à l’heure où la nouvelle PAC se met en place. Quelles sont les options […]


Par DAMAVE Marie-Cécile

18 avril 2014

Analyses

Droit expérimental: les autorisations uniques ICPE et IOTA, les certificats de projets et les ZIEE

L’Etat a décidé de simplifier et de sécuriser la vie des entreprises en testant de façon expérimentale la mise en oeuvre d’un certain nombre de mesures pendant une durée de trois ans, au maximum et dans certaines régions uniquement. Cette expérimentation juridique a vocation, à terme, à s’appliquer sur tout le territoire, modifiant ainsi profondément l’organisation administrative de notre pays et, nous l’espérons, la vie des entreprises.


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

18 avril 2014

Analyses

Forum pour l’Agriculture, 1er avril 2014, Bruxelles – Intensification durable de l’agriculture et négociations commerciales UE/US

Le 7ème forum pour l’agriculture, FFA, s’est tenu à Bruxelles le 1er avril 2014. Cette conférence annuelle se tient à l’initiative de l’organisation européenne des propriétaires fonciers (ELO) et de Syngenta, pour débattre du futur de l’agriculture.


Par DAMAVE Marie-Cécile

18 avril 2014

Une idée, un point de vue

Mieux valoriser, ensemble, la biodiversité en forêts !

Une prise de conscience collective de la richesse de la diversité des êtres vivants et des écosystèmes et de leurs interactions, nous conduit à nous […]

16 avril 2014

Revue Agriculteurs de France

Numéro 210 “Dommages écologiques : qui seront les responsables ?”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 210 (avril 2014) Editorial Réfléchir pour agir sur le rôle stratégique de nos agricultures ! Forum saf agr’iDées: une mue achevée saf […]

15 avril 2014

Analyses

Farm Bill 2014 : quoi de neuf ? Ce qui change … et ce qui ne change pas

Les Farm Bills sont les lois-cadre agricoles des Etats-Unis, votées généralement pour cinq ans et fixant le cadre budgétaire et les orientations des soutiens publiques à l’agriculture. Le dernier Farm Bill a été signé par le président Obama le 7 février 2014, et les mesures qu’il instaure s’appliqueront de 2014 à 2018. Cette analyse fait le point sur cette nouvelle loi agricole.


Par DAMAVE Marie-Cécile

13 avril 2014

Tribunes

Saf agr’iDées : une mue achevée

Saf agr’iDées se positionne comme think tank et entend prendre toute sa place dans les réflexions à mener pour soutenir et conforter le rôle stratégiques […]

13 avril 2014

Tribunes

Enregistrement des élevages de porcs : une mauvaise réponse juridique

Un nouveau régime d’enregistrement des élevages de porcs dépassant une certaine taille vient d’entrer en application. Initialement destiné à être une procédure simplifiée, il risque de faire basculer automatiquement des élevages vers la procédure d’autorisation.

12 avril 2014

Tribunes

PAC : une politique qui se réforme ou qui se délite ?

Depuis cinquante ans, l’agriculture européenne vit au rythme de la politique agricole commune (PAC). Patrick Ferrère, délégué général de saf agr’iDées revient sur les grands moments de cette construction européenne et s’interroge sur l’écart qui se creuse entre les attentes des chefs d’entreprise agricole, les objectifs des traités européens et le devenir d’une politique agricole commune.

12 avril 2014

Tribunes

Un moteur du progrès scientifique : le principe de précaution

Excellent laboratoire pour une société qui s’interroge sur ses valeurs, le principe de précaution est un appel à poursuivre les recherches pour passer des risques […]

4 avril 2014

Une idée, un point de vue

Loi d’avenir : la liberté d’entreprendre à l’épreuve du renforcement de la politique des structures

Le 25 mars dernier, le premier agr’iDébat de notre think tank a rassemblé une quarantaine d’adhérents pour échanger sur l’évolution de la politique des structures et, plus […]

28 mars 2014

Points clés

POINTS CLES de l’agr’iDébat : “Safer, Contrôle des structures : mêmes objectifs, deux outils… Pour combien de temps ?”

Dans un contexte particulier puisque les sénateurs n’ont pas encore échanger en séance plénière (première lecture à partir du mardi 8 avril 2014) sur le projet de loi d’avenir. Ce projet de loi dans sa version actuelle établit de façon nouvelle un lien entre ces deux politiques.


Par Sophie LANGE

25 mars 2014

Analyses

Etat des lieux des négociations commerciales de l’Union européenne

Depuis plusieurs années, alors que les négociations multilatérales au sein de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sont demeurées sans accord, des négociations bilatérales se sont développées avec de nombreux pays et régions du monde, certains ayant abouti à des accords


Par DAMAVE Marie-Cécile

21 mars 2014

Analyses

Le développement durable : terre de questionnements et d’actions pour l’agriculture

Le développement durable loin d’être galvaudé est une stratégie d’avenir et d’action y compris pour l’agriculture.


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

21 mars 2014

Analyses

Marchés des céréales et oléagineux : des prix à la hausse malgré une bonne disponibilité

Les indices de prix agricoles de la FAO montrent une nouvelle tendance haussière depuis décembre 2013 pour les céréales, les huiles végétales, et le sucre, alors qu’ils étaient en baisse tendancielle depuis un an.


Par DAMAVE Marie-Cécile

21 mars 2014

Analyses

Safer, contrôle des structures : mêmes objectifs, deux outils… pour combien de temps ?

Le projet de loi d’avenir agricole entend modifier à la fois les missions des Safer et les objectifs du contrôle des structures. Aux yeux de notre think tank saf agr’iDées, ces orientations tendent à se confondre et amènent à s’interroger sur la lisibilité et la sécurité juridique dont disposeront les chefs d’entreprise agricole à l’avenir.


Par Sophie LANGE

21 mars 2014

Une idée, un point de vue

Réfléchir pour agir sur le rôle stratégique de nos Agricultures !

Le changement s’anticipe, se construit, se prépare… et finit progressivement par être remarqué. Depuis 2011, notre Conseil d’Administration a engagé une réflexion pour faire évoluer […]

20 mars 2014

Analyses

Electricité d’origine éolienne terrestre : vers une annulation des arrêtés de rachat ?

Par un arrêt en date du 19 décembre 2013, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) ouvre la voie pour une annulation possible par le Conseil d’Etat de deux arrêtés fixant le prix de rachat de l’électricité produite par les installations utilisant l’énergie mécanique du vent, autrement dit les éoliennes.


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

16 mars 2014

Revue Agriculteurs de France

Numéro 209 : “Métiers et savoir-faire : gages de la réussite”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 209 (mars 2014) Editorial Agroalimentaire : métiers et savoir-faire, gages de la réussite   Forum OGM et biotechnologies végétales : sortir par […]

13 mars 2014

Tribunes

UE/USA : indications géographiques et biotechnologies au centre des négociations

Alors que les négociations bilatérales se poursuivent pour aboutir à un accord commercial transatlantique, les indications géographiques et les biotechnologies constituent toujours deux sujets sensibles.

12 mars 2014

Tribunes

Biocontrôle : de nouveaux outils en perspective

Encouragées actuellement par le législateur, les entreprises investissent dans la recherche dédiée au biocontrôle, afin de développer des outils complémentaires dans la lutte contre les ravageurs et les maladies des plantes cultivées.

12 mars 2014

Tribunes

Préserver une ambition économique dans les politiques foncières locales

Les décisions des élus locaux en matières de politique foncière locales ont des conséquences fortes sur les décisions d’implantation ou de développement des acteurs économiques, souligne le réseau CCI France.

7 mars 2014

Analyses

Réforme des baux commerciaux : les agriculteurs aussi sont concernés

Le projet de loi relatif à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises s’apprête à
réformer le statut du bail commercial. Les chefs d’entreprise agricole sont concernés par cette
réforme à partir du moment où ils ont choisi d’exploiter au sein d’une structure de type
commercial, ce qui est de plus en plus fréquent.


Par Sophie LANGE

7 mars 2014

Une idée, un point de vue

Ils courent, ils rêvent et ils mangent… à la Porte de Versailles !

« Affluence record au Salon de l’agriculture de Paris : nous avons distribué plus de 24 000 barbes à papa, soit une progression de 30 […]

21 février 2014

Analyses

Définition légale des cours d’eau : largement insuffisant pour faire cesser la pluie et les inondations

Le 21 novembre 2013, le Sénat a adopté en première lecture une proposition de loi consacrée à la prévention des inondations et à la protection contre celles-ci.


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

21 février 2014

Une idée, un point de vue

Quel avenir pour la méthanisation agricole française ?

Près d’un an après le lancement du plan Energie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA) par le ministre de l’Agriculture, le premier bilan montre combien il est […]

20 février 2014

Tribunes

OGM et biotechnologies végétales : sortir par le haut

Pourquoi ce décalage entre la posture politique française et les réalités scientifiques et économiques du monde d’aujourd’hui ? Retrouvez les morceaux choisis de la tribune de Marie-Cécile Damave-Hénard, experte à saf agr’iDées en matière de technologies et d’innovation…

13 février 2014

Tribunes

Tour du monde des leviers de la compétitivité laitière

Quels sont les ingrédients du succès de la filière laitière à tous les échelons de la chaine de valeurs ?

13 février 2014

Tribunes

La ville peut-elle encore nous nourrir ? : rencontre avec la société urbaine

Le 23 janvier 2014 s’est tenue la deuxième table ronde organisée par AgroParisTech, dans le cadre des “Disputes” sur le thème de l’agriculture urbaine.

12 février 2014

Tribunes

Demain sera-t-il avec ou sans viande ?

Les nouvelles réglementations relatives au bien-être animal ne sont pas suffisantes aux yeux de certains idéologues. Ils vont plus loin et réfutent même l’acte de tuer un animal pour en manger sa chair…

12 février 2014

Tribunes

L’accroissement des superficies sera limité à la consolidation des structures

A travers la loi d’avenir agricole, le législateur s’apprête à resserrer les conditions d’accès à de nouvelles terres…

7 février 2014

Analyses

Directives Nitrates : l’arrêté de délimitation des zones vulnérables en bassin Loire-Bretagne est validé

Cette note a pour objet de traiter des enseignements essentiels du jugement du 7 janvier 2014 qui rejette la demande d’annulation de l’arrêté délimitant les zones vulnérables à la pollution par les nitrates d’origine agricole du Bassin Loire Bretagne.


Par Carole HERNANDEZ-ZAKINE

7 février 2014

Une idée, un point de vue

Une actualité prometteuse pour mon caddie !

Trois points d’actualité retiennent mon attention. Ils n’ont a priori aucun rapport les uns avec les autres… et pourtant, les associer semble avoir du sens […]

1 février 2014

Actes

Actes du colloque “Métiers et savoir-faire : les ingrédients du succès dans l’agroalimentaire” du 23 janvier 2014

Le 23 janvier 2014 saf agr’iDées organisait les Entretiens de la Rue d’Athènes sur ” Métiers et savoir-faire : les ingrédients du succès dans l’agroalimentaire”. Ce colloque a fait l’objet d’actes.

31 janvier 2014

Une idée, un point de vue

Nos entreprises agricoles ont du talent !

« La coopération agricole, produisons l’avenir ! » Tel est le message de la campagne de communication des coopératives agricoles qui vient de démarrer le 19 […]

24 janvier 2014

Une idée, un point de vue

Additionnons nos compétences, cultivons notre excellence !

Les XXe Entretiens de la rue d’Athènes organisés hier à la SAF et intitulés « Métiers et savoir-faire : les ingrédients du succès de l’agroalimentaire français […]

17 janvier 2014

Une idée, un point de vue

Métiers et savoir-faire : les ingrédients du succès et de l’agilité !

Les thèmes choisis pour les Entretiens de la Rue d’Athènes (ERA) organisés par la SAF s’inscrivent parfaitement dans l’actualité du moment : au-delà des contraintes de la compétitivité-prix (éminemment indispensables), comment nos entreprises peuvent-elles offrir un avantage concurrentiel incontournable par son caractère spécifique, et si possible unique ?

13 janvier 2014

Tribunes

Biocarburants : la première génération stimule la production européenne de maïs et de colza

Dans l’attente de sauts technologiques favorables à de nouveaux process de fabrication, le développement de la production de biocarburants se fera encore à partir de blé, betterave, de maïs et de colza, en augmentant leurs débouchés non alimentaires.

20 décembre 2013

Revue Agriculteurs de France

Numéro 208 “Lobbying et influence”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 208 (décembre 2013) : Edito : Sans lobbying, point de salut Forum : Une d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt […]

10 décembre 2013

Actes

Réforme de la PAC et évolution des droits à produire – Jusqu’où déréguler les marchés ?

La SAF a organisé le 21 novembre 2013 les Rencontres de Droit Rural en collaboration avec l’AFDR.

20 octobre 2013

Revue Agriculteurs de France

Numéro 207 : “Quelles politiques pour nos agricultures ?”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 207 ( octobre 2013) Edito Le territoire international de l’entreprise agricole, élément clef Forum Les douze préconisations de la SAF pour […]

20 août 2013

Revue Agriculteurs de France

Numéro 206 “Stop au gaspillage alimentaire”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 206 (août 2013) Edito Activer les synergies pour réduire le gaspillage Forum La réforme de la PAC doit permettre de dynamiser […]

20 juin 2013

Revue Agriculteurs de France

Numéro 205 “A l’assaut de tous les territoires”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 205 (juin 2013) Edito L’avenir, fruit de nos volontés !   Forum Agricultures et territoires, pour des synergies gagnantes ! Une […]

20 avril 2013

Revue Agriculteurs de France

Numéro 204 “Conjuguer performances économiques et environnementales”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 204 (avril 2013) Edito : Environnement : le bon « sens » pour les entreprises agricoles Forum : « Pourquoi une […]

26 février 2013

Revue Agriculteurs de France

Numéro 203 “Les IAA moteurs des territoires”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 203 (février 2013) Edito : Chefs d’entreprises alimentaires : redonnons ensemble de la valeur à notre filière ! Forum : Facebook, […]

10 février 2013

Actes

Les IAA, moteurs des territoires – L’agroalimentaire, sujet territorial à part entière ?

XIXe Entretiens de la Rue d’Athènes


Par BONDUELLE Damien

28 décembre 2012

Revue Agriculteurs de France

Numéro 202 “Quelle fiscalité pour l’agriculture ?”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 202 (décembre 2012) Edito : Pour une fiscalité stimulante des entreprises agricoles Forum : Agriculture et mesures compensatoires des atteintes à […]

28 octobre 2012

Revue Agriculteurs de France

Numéro 201 “L’agriculture au coeur des villes”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 201 (octobre 2012) Edito : Agricultures des villes, agricultures des champs… Forum : Territoires et entreprises : le nouveau cycle de […]

28 août 2012

Revue Agriculteurs de France

Numéro 200 : “Les technologies au service du chef d’entreprise agricole”

AU SOMMAIRE DU NUMERO 200 ( août 2012) Edito : La SAF résolument « moderne » Forum : Se former tout au long de sa […]

10 février 2012

Actes

Filière alimentaire : les nouveaux enjeux de sa réputation et de sa competitivité

Les XVIIIe Entretiens de la rue d’Athènes


Par Saf agr'iDées