Quelles compétences pour les futurs managers du vivant ? Publié le 28 avril 2017 par Christian OUILLET

Le monde du vivant au sein duquel œuvrent  tous les professionnels des filières agricoles et agroalimentaires est confronté à un renforcement des contraintes sécuritaires, sanitaires, environnementales, réglementaires… Les aléas climatiques sont de plus en plus fréquents et les premiers à en subir les conséquences sont nos agriculteurs. La mondialisation, potentiellement une opportunité pour la France, cinquième économie mondiale, peut être également considérée comme une menace pour la France agricole, si nous ne nous adaptons pas ! Pour que l’agriculture et l’agro-alimentaire français continuent à tenir leur rang, mais aussi pour mieux anticiper et appréhender les grands enjeux à venir (sociétaux, économiques, démographiques, technologiques), tous les professionnels des filières devront renforcer leurs compétences liées aux spécificités du monde du vivant.
Je remercie le think tank saf agridees d’avoir accepté l’idée de ce projet tuteuré en partenariat avec nos étudiants de 1ère et 2ème année de l’IHEDREA, ceux qui seront pour certains aux commandes de l’agriculture et de l’agroalimentaire dans les prochaines années.

 

La rencontre le 18 mai prochain lors de l’ agr’iDébat entre nos professionnels chevronnés et nos étudiants remplis d’espoir et d’enthousiasme devrait permettre de réunir plusieurs générations sur cet enjeu majeur. L’IHEDREA depuis 1950 prépare ses étudiants à ces défis, l’enjeu est de le faire savoir et d’agir auprès du plus grand nombre pour changer les choses. C’est aussi l’intérêt de cette conférence qui accueillera deux tables rondes :  la première plutôt orientée amont (“A risques élevés, des compétences adaptées”) et la seconde
plutôt tournée vers l’aval  (“A consommateurs exigeants, des filières organisées”) permettant de couvrir les principaux champs du management du vivant.
Nous espérons vous voir nombreux le 18 mai prochain après-midi pour évoquer ce sujet d’actualité : comment, par des compétences accrues, mieux anticiper et gérer les risques qui concerneront demain encore plus nos secteurs ?

 

 

Christian OUILLET, Directeur de l’IHEDREA

@SAFThinkTank