La communication, arme puissante des think tanksPublié le 10 avril 2015 par Marie-Laure HUSTACHE

Classement des think tanks dans la rubrique "notoriété qualifiée"Des publications stylées et multi-diffusées, de véritables stratégie de marque, une prise de recul et un ancrage dans les enjeux de société : les think tanks seraient-ils les nouveaux champions de la communication ?

C’est en tous cas l’une des leçons à retenir en prenant connaissance de la 1ère édition du baromètre d’Image des Think Tanks® de l’Institut Think en partenariat avec l’Observatoire des Think Tanks, mesurant la notoriété,  l’image et la vision des « laboratoires d’idées » français menée auprès de 1000 cadres supérieurs, dont 217 dirigeants d’entreprise.

 

Au  global,  sur  un indicateur agrégeant les 5 dimensions de notoriété et d’image (think  tanks + personnalités), on retrouve parmi les 5 think tanks les plus connus : Terra Nova, la  Fondation Nicolas Hulot et l’institut Montaigne, l’IRIS et l’IFRI, suivis de la fondation  IFRAP.

Des structures politisées, productives, maitrisant les réseaux sociaux, engagées et souvent dotées de porte-parole médiatiques (Nicolas Hulot, Agnès Verdier-Molinié pour l’IFRAP, Pascal Boniface pour l’iRIS, Jacques Delors).

Parmi les autres enseignements de cette étude : le fort « capital sympathie » des think tanks auprès des cadres supérieurs interrogés (qui ont en majorité entendu parlé des think tanks par le biais de la presse, télévision, sites web et radio) Sans doute le résultat de cette stratégie offensive en communication, qui répond à celles et ceux à la recherche de sources d’information nouvelles, plus originales, décalées et dans l’air du temps.

Ainsi, 77%  connaissent  les  think  tanks, dont  environ  1/3  les  connaissent  bien,  28%  vaguement  et  20%  juste de nom. 3 cadres et dirigeants sur 4 (75%) considèrent que les think tanks français contribuent aux débats  d’idées et à l’amélioration des politiques publiques et 74% jugent utile que ces organisations existent. Parmi les autres principaux atouts ressentis : leur innovation (73%), leurs  réflexions à long terme (71%), leur image moderne (67%) et même leur réalisme/aspect concret (61%). Près  des  3/4  (72%) souhaitent enfin que les think tanks soient ouverts à tous les citoyens et davantage reconnus (67%) ou plus importants en France (62%)

Un constat qui va dans le sens des conclusions du Colloque organisé le 12 juin 2014  par saf agr’iDées sur  le rôle des think tanks dans une société en mutation. Invité à débattre, le  député Bruno Le Maire avait regretté le manque de moyens et de reconnaissance des think tanks français, « en dépit d’une utilité plus qu’évidente pour le personnel politique et à l’heure d’un monde globalisé de plus en plus complexe et technique ».

Listé parmi les 23 think tanks analysés dans ce nouveau Baromètre d’Image des Think Tanks®, saf agr’iDées se positionne en 2ème position en terme de Notoriété qualifiée, entre  la FING (Fondation internet nouvelle génération) et le CEPII (Centre d’Etudes Prospectives et d’Informations Internationales).

Etude de l’Institut Think en partenariat avec l’Observatoire des think Tanks auprès de 1000 cadres dont 217 dirigeants interrogés en ligne du 21 au 28 novembre 2014, selon la méthode des quotas.Les résultats de ce sondage doivent tenir compte des marges d’erreurs statistiques d’environ 2, 3 points pour un échantillon de 1000 Répondants. 

Accéder à l’étude complète : http://www.institut-think.com/etudes/Barometre-Image-Think-Tank-OTT-VF.pdf