Un jour, une idée “Reconnaître la complexité de l’activité agricole”Publié le 10 juillet 2017 par Saf agr'iDées

« On constate un déni de la complexité de la production agricole. Même certains acteurs sur le terrain évitent de reconnaître la complexité des métiers des agriculteurs. Que dire des personnes qui ne connaissent pas la réalité de la vie d’un agriculteur et qui profitent d’une situation médiatique pour poser des affirmations simplistes sur certaines productions ? En paraphrasant Edgar Morin nous pouvons dire : le fait que ce caractère complexe de l’agriculture est généralement ignoré indique que la crise de l’agriculture est aussi cognitive.

 

Quelques points de complexité :

  • La volatilité des prix de nombreux intrants (souvent liée à la volatilité du prix de l’énergie) ;
  • La volatilité des prix de vente (liée en partie à des facteurs climatiques) ;
    Les exigences de qualité et en même temps de bas prix en provenance du secteur agro-alimentaire, de la grande distribution et des consommateurs ;
  • L’évolution, souvent contradictoire, des demandes venues des consommateurs ou des citoyens ;
  • Un environnement législatif de plus en plus exigeant et en même temps sans cesse remis en cause ;
  • Des empêchements ou blocages de toute nature face aux choix d’innovation ;
  • La difficulté à combiner le maintien du niveau de production et la protection de l’environnement ; penser à la fois un haut niveau de production et une approche écosystémique reste un challenge peu reconnu ;
  • L’adaptation au réchauffement climatique lequel entraîne une augmentation de la fréquence d’événements extrêmes (inondation, sécheresse,…) ;
  • L’émergence des nouvelles technologies (robots, OGM, nanotechnologies, big data…) qui sont à la fois des risques et menaces, des opportunités et des avantages pour les agriculteurs.

 

Reconnaître et faire reconnaître la complexité du métier d’agriculteur permettrait,
dans la durée, de diminuer les affirmations souvent simplistes mais médiatisées
qui empêchent ou ralentissent des évolutions ou transformations souhaitées
par les agriculteurs en réponse à cette complexité ».

Michel DUBOIS, Enseignant-chercheur, UniLaSalle et Administrateur de
saf agr’iDées

 

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Agriculture et société”, page 16. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.

 

 

 

Retrouvez les contributions déjà publiées :