Un jour, une idée “De l’importance de penser l’ingénierie de la co-action”Publié le 12 août 2017 par Saf agr'iDées

« Réformes territoriales, montée en puissance des enjeux environnementaux, reconfigurations des relations villes-campagnes, demandes et développement de nouvelles proximités, attentes plurielles des consommateurs… L’agriculture doit peut-être plus que jamais se réinventer et ce, de plus en plus avec ses parties prenantes.

 

Pourtant, la tentation du rapport de force et d’une lecture manichéenne de ces enjeux empêche trop souvent un dialogue constructif. Les initiatives et les innovations peinent à prendre de l’ampleur et à se rendre visibles. Afin que l’agriculture soit, demain encore, vecteur de solutions pour nos sociétés, il nous faut donc surtout réinventer nos modes de coopération. Cela passera par l’élaboration et la mise en oeuvre de projets intégrateurs de la diversité des situations, des enjeux et des objectifs des acteurs.

 

Comment développer cette co-action vertueuse ? Un élément indispensable semble trop peu exploré : l’ingénierie du faire ensemble. Passer de l’agriculture aux agricultures, faire se rencontrer les personnes et les pratiques, ouvrir l’espace aux diverses relations que les acteurs entretiennent avec le vivant, les territoires, la production et l’alimentation, articuler le local et le global, demande de doter les territoires et les filières de nouvelles compétences.

 

Il semble donc essentiel de penser et développer dès à présent cette ingénierie que nous qualifions de « facilitation stratégique ». Des concepts, des méthodes, des outils, des savoir-faire et des savoir-être spécifiques sont nécessaires pour rendre possible ces processus de changements agricoles et alimentaires. L’agriculture de demain s’inscrit dans une co-transition qui ne sera pas naturellement émergente. La faciliter n’est pas une option, c’est la condition de son émergence. »

 

 

Anne-Claire VIAL, Présidente de Sol et Civilisation

 

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Agricultures et territoire”, page 50. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.