Economie circulaire : un guide pour la gestion des biodéchets en restaurationPublié le 13 septembre 2017 par Isabelle DELOURME

GECO Food Service vient d’annoncer la mise à disposition du Guide de bonnes pratiques sur la gestion des biodéchets (déchets verts ou déchets de cuisine et de table) en restauration et les conditions de leur valorisation ensuite en source d’énergie ou en apport pour l’agriculture et les sols. Il est téléchargeable sur le site : http://www.gecofoodservice.com/informations/developpement-durable/guide-de-bonnes-pratiques-de-gestion-des-biodechets-en-restauration.html

 

Particulièrement intéressant, ce guide a pour objectif d’aider les restaurateurs, quel que soit le type de restauration à mettre en application le tri et la valorisation de leurs biodéchets conformément à la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Depuis janvier 2016, les restaurateurs dont la production dépasse le seuil de 10 tonnes de biodéchets (déchets alimentaires) par an (soit un restaurant servant en moyenne 250 couverts par jour et ouvert toute l’année), doivent les trier pour les valoriser par une collecte séparée.

 

Les producteurs de biodéchets sont donc tenus de mettre en place un tri des déchets et une collecte séparée des biodéchets, afin d’augmenter la valorisation des déchets organiques en réduisant les quantités orientées vers la décharge ou l’incinération en vue de favoriser un retour à la terre. Mais sans un traitement approprié, les biodéchets issus des restaurants peuvent poser des risques sanitaires pour l’agriculture et l’élevage lors du retour au sol. A noter que la valorisation en alimentation animale de tout déchet de cuisine et de table (DCT) est strictement interdite pour les animaux d’élevage à l’exception des animaux à fourrure.

 

Le Guide de bonnes pratiques de gestion des biodéchets en restauration présente la réglementation applicable et donne aux restaurateurs les pistes et les conseils pratiques pour arriver à valoriser ces déchets alimentaires dans les meilleures conditions et le respect de la loi. Il fournit une information sur laquelle s’appuyer pour maîtriser les volumes de biodéchets et adapter les systèmes de gestion des déchets aux nouvelles exigences réglementaires en vigueur.